contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Le téléphone du futur ressemblera à ça

Mozilla Seabird : le smartphone de demain ?



En lançant son concours de design, Mozilla ne pensait peut-être pas voir débarquer un concept aussi détonnant que le Seabird de Billy May, qui pourrait bien préfigurer, avec classe et brio, ce que seront les smartphones dans un avenir proche.



Le téléphone du futur ressemblera à ça
Si vous traînez vos guêtres sur You Tube, vous avez peut-être vu passer cette vidéo qui agite depuis quelques jours la planète hi-tech. Nom de la bête : Seabird. Issu du concours Concept Series lancé par le Mozilla Labs (Mozilla, créateur, entres autres, de Firefox et Thunderbird), ce smartphone réunit virtuellement une foule de technologies et surtout démontre certains usages nouvelle génération.

Tout droit sorti de l’esprit créatif de Billy May, le Seabird est un smartphone tout tactile très grand format avec capteur photo de 8 mégapixels, deux picoprojecteurs intégrés de chaque côté (45 lumens, soit une meilleure luminosité que les pico actuels), une oreillette Bluetooth clipsée et parfaitement intégrée à la coque, du WiFi n, un port micro USB, la recharge sans fil par induction et l’intégration d’un double OS, sans doute Windows Seven + Android. Vous ne tenez plus ? Voici la vidéo du Seabird :


Pilotage au doigt et à l’oreillette

Tout tactile, le Seabird fait également place à une nouvelle fonctionnalité, le pilotage à partir de l’oreillette Bluetooth. Cette dernière, parfaitement intégrée sur l’arrière de la coque immaculée, se déclipse en un clin d’oeil et peut, si elle n’est pas en usage sur votre oreille, servir de contrôleur pour la navigation au sein du smartphone avec un pointeur et une partie cliquable. Peu pertinent sur l’usage qui est démontré dans la vidéo, on peut toutefois imaginer une meilleure ergonomie dans un usage de type ordinateur projeté sur le mur (voir ci-après). Le Seabird fait également la part belle à la recharge par induction.


Le téléphone du futur ressemblera à ça
Technologie permettant de se passer de chargeur secteur puisqu’il suffit de placer le smartphone sur une plaque idoine pour charger l’appareil. Des applications de ce type, avec adaptateurs pour plusieurs types de smartphones, sont d’ailleurs déjà disponibles avec le Duracell myGrid.


Nouveaux usages

Les picoprojecteurs assurent la partie affichage et sont le véritable moteur de l’aspect nouvelle génération du Seabird. Bien sûr, il y a l’écran tactile géant, mais le rôle des projecteurs miniatures va plus loin. Posé sur son dock magnétique, le Seabird se met en position paysage. L’un des picoprojecteurs affiche le contenu de l’écran (résolution 960 x 600 pixels) sur un mur tandis que l’autre fait apparaître un clavier complet sur le bureau.

Couplé à un système infrarouge, ce dernier peut donc être utilisé pour naviguer sur un web qui s’affiche sur plus d’un mètre de diagonale sur le mur d’en face. On note dans la vidéo que ce n’est alors plus un système mobile type Android qui anime le Seabird mais ce qui ressemble fort à Windows 7.


Le téléphone du futur ressemblera à ça
Billy May a sans doute associé 2 OS différents pour bien faire comprendre que le Seabird peut aussi bien être un smartphone qu’un véritable ordinateur de poche. On peut cependant avancer que d’ici à la sortie éventuelle d’un tel produit, les OS mobiles seront suffisamment évolués pour supporter les deux usages. Par ailleurs, la fin de la démonstration annonce un autre usage de la double projection, en posant le Seabird sur une surface plane : chaque projecteur affiche une partie d’un clavier complet, hors trackpad à la différence du premier mode, afin de saisir mail et SMS.

Histoire de marquer le coup, la vidéo du Seabird est également disponible en 3D sur You Tube. Pas besoin des coûteuses lunettes des derniers téléviseurs à la mode, des lunettes « Corn Flakes » rouges et vertes suffisent pour donner un peu plus de dimension au produit.

Un concept qui, on l’espère, pourra voir le jour – même si Mozilla se dit seulement prescripteur de solutions de navigation web et non fabricant de produit – ou au moins servir de (beau) brouillon pour tous les constructeurs de smartphones.

Romain Thure
Source : techyou.fr

© PiccMi.Com - Le Magazine du Web Sénégalais

Samedi 2 Octobre 2010 - 15:01



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.