contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Léna Sène : Un mythe s'effondre!



Piccmi.com - Elle a fait le buzz lors de cette campagne électorale. Elle, c'est Léna Sène. La directrice de campagne de la coalition "Idy4President" a comme qui dirait échoué à ce premier examen. Sortie de la prestigieuse banque Lehman Brother, de l’université de Harvard, et admise pour un stage à la maison blanche, Léna Sène n'a pu assurer son rôle. Idy est arrivé en 5ème position dans le classement provisoire de ces élections.



Léna Sène : Un mythe s'effondre!
Piccmi.com-« La directrice de notre campagne électorale incarne le talent, l'engagement et le potentiel des fils et des filles de ce pays. C’est une grande professionnelle, rigoureuse, enracinée dans son terroir de Ngaye Mékhé et qui comprend comment fonctionne le monde dans lequel évolue notre pays. Je veux que toutes les provisions que tu as ramassées au campus de Harvard, à la maison blanche et à Wall Street soient au service de ton pays". Idrissa Seck ne tarissait pas ainsi d'éloges à l'endroit de sa directrice de campagne, Léna Sène. Cinq mois après sa nomination à ce poste, Léna et son candidat échouent aux examens de la présidentielle de 2012. Pour d'aucuns, Idy paye son mauvais casting sur la fille d'Ibrahima Sène du PIT.  La belle directrice de campagne, 33 ans n'a pas répondu aux attentes des « rewmistes ». Dans le quotidien L'observateur, on peut lire "Léna a confirmé toutes les craintes que l'on pouvait avoir à son endroit". Sa nomination à ce poste n’a vraiment jamais plu. Un haut responsable de Rewmi explique : « sa venue a plus crée des problèmes qu’elle n’en a résolus. Presque personne ne voulait d’elle, mais Idrissa Seck n’en a fait qu’à sa tête ». D’ailleurs, « tout  a très mal commencé, avec son incapacité à réagir face à la guerre du début qui s'est annoncée entre elle et certaines militantes du Rewmi, (…) descendue à coups d'escarpins et de phrases assassines dont la presse dépassée par une telle virulence dans les coulisses de Rewmi ne fera jamais écho ». "Profitarde", "parachutée", "chichiteuse", "copine de Idy"..., les étiquettes ne manquent pas. Certains rewmistes refusent même d'être sous la responsabilité de la "jeune inexpérimentée", mais l'égérie d'Idy restait toujours dans sa bulle et ne descendait pas à hauteur des attaques. Sa venue créera même des démissions comme celle de Aminata Kébé, militante engagée à Paris.
Sa sortie sur la Tfm n'est venue rien arranger ! Le grand public la découvre. Et des critiques acerbes pleuvent. Sur dakaractu.com on peut lire « les médias l’avaient présentée comme une très grande prise pour Idrissa Seck, mais il a fallu qu’elle ouvre la bouche pour que le mythe s’effondre. Le vernis du maquillage et des beaux tailleurs a du mal à cacher un manque de culture politique et une méconnaissance criarde de l’histoire politique sénégalaise ». L'interview est pour beaucoup de personnes un fiasco total, vu qu'elle maitrise plus l'anglais que le français.
Somme toute, elle n'a pas reussi à cette grande première, mais elle pourra toujours apprendre, la politique sous les tropiques. 


Mercredi 29 Février 2012 - 20:04



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 17 Juillet 2014 - 12:54 LINGUERE : Aly Ngouille Ndiaye élu Maire


Réagissez à cet Article
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.