contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Les Celtics malgré un Kobe magistral!



Les Celtics ne sont plus qu’à une victoire d’un deuxième titre en trois ans. Grâce notamment à Paul Pierce (27 pts) et Kevin Garnett (18 pts, 10 rbds, 5 ints), les hommes de Doc Rivers s’imposent 92-86 dans un Game 5 chaud bouillant. Malgré un incroyable 3eme quart-temps de Kobe Bryant (38 pts au final), les Lakers n’ont jamais été en mesure de répondre au défi physique imposé par les C’s.
Maintenant, retour à L.A. avec des Lakers qui devront s’arracher devant leur public pour conserver leur titre.



1er quart-temps

Les Celtics malgré un Kobe magistral!
Premier ballon, Lakers. Air ball de Bynum. Derrière, Garnett marque à 5 mètres. Pierce qui marque en contre-attaque. La salle explose déjà ! 4-0. Kobe manque. LA insiste beaucoup sur Bynum. Garnett moissonne au rebond. Rondo marque extérieur. 6-0 ! Artest écoute son coach et shoote dans le corner. Il manque mais Bynum récupère et met dedans. Bynum a l’air plus mobile, et plus agressif. Il cavale sur les contre-attaques et il s’arrache au rebond. Les fautes pleuvent sur Boston… Attention. Fisher égalise. Quel battant ! LA est dans le match après un démarrage moyen. La preuve avec ce gros alley-oop entre Kobe et Bynum. 8-6. Artest shoote encore de loin. Manqué, et déjà 5 rebonds pour KG ! Fisher est dans un grand soir… Déjà 6 pts et 2 rbds pour lui. Paul Pierce lui répond. Gros, gros début de match. Aucun round d’observation. 10-10 après six minutes de jeu. Garnett va défier Gasol. 6 pts et 5 rbds pour lui déjà. Bynum lui répond. Ca joue à 200 à l’heure. Très peu de déchets.

Premier temps-mort après une faute de Pierce sur un shoot à 3-points de Fisher. 14-12 Boston avec un 64% aux tirs pour les C’s. Kobe est étouffé par Ray Allen. La bonne nouvelle côté Lakers, c’est que Bynum est très bon.

LA passe devant avec un 3/3 de Fish’ aux LF. Déjà 9 points pour le meneur des Lakers. Ray Allen débloque son compteur. Un shoot lointain pour se mettre en confiance. Kobe lui répond par un… air ball ! Le Garden le chambre. Et Rondo en ajoute une couche en le mystifiant sur un lay-up. Boston est à 69% aux tirs ! Perkins écrabouille Kobe Bryant sur un coast-to-coast et prend un passage en force. Glen Davis le remplace.

Après un temps-mort, Kobe débloque son compteur. Un 3-points après une glissade de Pierce. 18-18. Pierce lui répond sur l’attaque suivante. Artest est zéro ! Il joue comme Ray Allen. Scotché dans le corner. Il n’en met pas un. Et quand il drive, il perd les ballons. Nate Robinson remplace Glen Davis pour la dernière possession. Il reste 18 secondes… Le dernier système est pour « Donkey ». Il manque le 3-points. 22-20 Boston. Beaucoup, beaucoup de déchets chez les Lakers mais ils sont tous proches.

2eme quart-temps

Les Lakers font l’impasse sur Tony Allen. Il les punit à 2-points. 26-20 sur un panier de Wallace. Derrière, Vujacic fait air-ball puis gamelle. Odom est là pour ramasser les miettes et mettre dedans. Mais derrière, il se fait bâcher par le Sheed dans une ambiance de feu. Phil Jackson demande temps-mort. La maison des Lakers tremble. 30-22 pour les C’s avec des remplaçants efficaces : 10 points pour le banc. Quant à Tony Allen, il fait encore un boulot monstre sur Kobe. 3 pts, 2 rbds et 2 pds seulement pour la star des Lakers. Tiens, Vujacic se réveille… Puis Farmar aussi… Les remplaçants des Lakers ont-ils compris que leur équipe avait besoin d’eux ? En face, Rondo rentre dans la défense des Lakers comme dans du gruyère ! 32-26. 8 pts pour Rondo. Même total pour Pierce. Farmar et Vujacic sont remplacés. Ils sont dégoutés !

Ca y’est… Artest plante à 3-points. 32-31 pour Boston. Temps-mort demandé par Doc Rivers. Les Lakers jouent par à-coups. Ils sont là sans pour autant proposer un jeu intéressant. C’est encourageant pour les fans des Lakers.

Et ça chauffe… Grosse faute de Ron Artest sur Kevin Garnett qui tombe lourdement au sol. Rajon Rondo joue les justiciers et balance Artest. Faute technique seulement pour Rondo… Le public gronde. Garnett se relève en grimaçant. Il met ses deux lancers. Il est à 100% aux tirs et aux LF. Derrière, Kobe raffute et décale Artest dans le corner. Il met le 3-points ! Balle perdue pour Boston que Gasol convertit : 37-36 LA. Et Pierce réagit avec un 3-points ! Bryant force… et Perkins met une claquette. 41-37 pour Boston. C’est du délire dans la salle et Jackson demande un temps-mort.

Les stats de Kobe : 3/9 aux tirs… mais 4 pds et 2 rbds. LA est à 4/8 à 3-points. C’est ce qui leur permet de rester dans le match.

Kobe manque encore un tir mais il prend son rebond, et met dedans. Enfin… Paul Pierce lui répond. Gros match de « The Truth ». En défense, il provoque la faute d’Artest sur un rebond. C’est la 3eme de Rono-ron qui laisse sa place à Walton. Et Pierce remet ça derrière… 45-39 Boston. Ce sera le score à la mi-temps.

A l’instar de Kobe Bryant, les Lakers bafouillent leur basket. Le jeu en triangle est bien bloqué et il faut des exploits individuels pour rester au contact. 39 points marqués, c’est peu, et ça n’a pas dû arriver souvent cette saison…

Côté Boston, on n’arrive pas à tuer le match et à se donner 10-15 points d’avance. Avec 66% aux tirs, cela devrait être le cas pourtant…

3eme quart-temps

Les Celtics malgré un Kobe magistral!
C’est Rondo qui inscrit les premiers points de la 2eme mi-temps. Garnett enchaîne un contre énorme sur Gasol. Contre-attaque et panier à 3-points de Pierce. +11 pour les C’s ! Kobe réussit un shoot difficile. Puis un autre… Attention, Kobe a sorti la panoplie de MVP. Il colle un 3-points chanceux. 7 points pour lui. Mais Boston continue son festival offensif. 68% aux tirs pour Boston. 56-46. Bryant continue… à 3-points. 10 points pour lui en 3min40 ! Pierce est tout aussi chaud. Quel niveau de jeu !!! 22 pts pour Pierce ; 20 pts pour Bryant. Et surtout 60-49 pour les C’s. Temps-mort Phil Jackson.

Le chiffre : 70% aux tirs pour Boston. Kobe continue… Il est monstrueux !!! De l’autre côté du terrain, Allen et Fisher se chauffent. Pierce répond à Kobe après un système parfaitement exécuté. Et qui répond ? Kobe… sur un alley-oop à une main. C’est fort… très fort… et c’est encore plus fort avec un 3-points à 7m50. 7/7 aux tirs pour lui dans ce quart-temps. C’est lui qui maintient les Lakers en vie. 64-56 Boston, et 27 points pour Kobe dont 17 dans le 3eme quart-temps.

Garnett fait la misère à Gasol. Il inscrit un panier + la faute. 17 pts pour KG, toujours à 100% ! Et il enfonce un peu plus l’Espagnol en le contrant méchamment ! Quel match de KG.

Les minutes défilent à une vitesse… On ne s’ennuie pas une seconde. 69-58 à 3’30 de la fin. Ca se frictionne un peut partout. Gasol, Garnett, Perkins… Allen, Fisher… Les Lakers sont au bord de la rupture. -13 (71-58) et ils ne parviennent pas à répondre au défi physique et à l’enthousiasme des Verts.

La stat qui tue : Kobe a inscrit tous les points de son équipe dans ce quart-temps !!! Autre stat qui fait mal pour les amateurs du « show time » : 3 points seulement inscrits sur contre-attaque pour les Lakers.

Enfin, un joueur autre que Kobe marque. C’est Gasol, avec la faute et le lancer. Puis, c’est Odom qui va chercher des lancers après un gros marcher. Mais il les manque ! Et l’action du match est pour Tony Allen avec un scotch énorme sur Pau Gasol !!! Derrière, Allen fait un vilain air ball… et il permet aux Lakers de récupérer la dernière possession. Gasol se venge en inscrivant un panier après rebond offensif à 1 seconde de la sirène. 73-65 pour Boston.

On se demande où en seraient les Lakers sans Kobe, auteur de l’un de ses plus beaux quart-temps en carrière. Quand on connait sa carrière...!

4eme quart-temps

Les Celtics malgré un Kobe magistral!
Début du money time. Les gens sont debouts. Kobe est revenu, et c’est gasol qui marque encore. -6. Les Lakers sont pas morts… Sont-ils capables de réaliser le hold-up ?

C’est le Sheed qui répond avec un 3-points à 8 mètres. Ya que le Sheed pour faire ça… Comme il n’y a que Bryant pour marquer un shoot en déséquilibre complet. Pourtant Tony Allen défend bien. Il retourne sur le banc, remplacé par son homonyme. Après un plaquage au sol de Kobe sur Pierce, Jackson demande un temps-mort. 78-69. Il reste 8’25.

Kobe continue son festival dans des positions de dingue. Allen et Fisher prennent une double faute. Les deux se chauffent depuis 10 minutes… Ca coûte cher à Ray puisque c’est la 4eme. Et les arbitres se font un plus insulter en donnant une faute offensive à Rajon Rondo. Mais… il y a de la compensation dans l’air avec une faute offensive sifflée à Bynum ! Les arbitres ont décidé de se montrer. Gros boulot d’Odom au rebond. Il récupère une brique d’Artest et met dedans. 81-75 pour Boston à 6 minutes de la fin. Rien n’est joué. Les balles perdues (15) coûtent cher aux C’s. C’est dans ce secteur qu’ils pèchent ce soir.

Garnett, puis Rondo redonnent 10 points d’avance aux C’s. Grosse, grosse ambiance. Les Lakers perdent deux ballons d’affilée. Kobe s’énerve. Et il perd encore un ballon ! Pendant ce temps-là, le chrono tourne. 4 minutes à jouer, et Boston est devant (85-75). Rondo enflamme la salle en allant coller une claquette sur la tête de Kobe. 16 pts, 8 pds et 5 rbds pour Rondo (mais aussi 7 bps !), et + 12 pour Boston.

Kobe craque… Une 5eme faute idiote. C’est de la folie dans la salle. 3 minutes à jouer, et 12 points à remonter pour les champions en titre. Est-ce que les Lakers vont s’en remettre ? Jackson demande le temps-mort de la dernière chance.

Pau Gasol puis Ron Artest manquent des lancers. 87-79. 8 points d’écart à 1’40 de la fin. Kobe Bryant parle à l’oreille de Derek Fisher. Vont-ils nous sortir quelque chose d’énorme ? On le saura après un nouveau temps-mort de 20 secondes. Et les arbitres filent trois lancers à Kobe après la 5eme faute d’Allen. Le ralenti fait hurler la salle. Mais Kobe met les 3 (87-82). Derrière Ray Allen envoie un parpaing à 3-points. Les arbitres donnent la balle aux Lakers pour violation des 24 secondes, puis se ravisent. Le temps-mort permettra de connaître leur décision finale. Ils redonnent la balle aux C’s.

Il reste 46 secondes. Toujours 87-82… Artest part seul en contre-attaque mais Pierce s’arrache pour lui prendre la balle et les bras. Pas de panier facile au Garden ! Et Artest manque le premier lancer… puis le second. Kobe s’arrache au rebond. Il a la balle dans les mains mais un maillot blanc lui arrache. Kobe râle après les arbitres. Il la veut la victoire ! Et comme au Game 4, c’est Rondo qui assassine les Lakers avec une contre-attaque sur une remise en jeu. En deux passes, Boston a tué la press tout-terrain des Lakers.

89-84 à 18 secondes de la fin… Ray Allen a les lancers de la victoire sans doute. 91-84. Gasol marque derrière (91-86). Garnett gâche un lancer mais Boston mène encore 92-86 à 8.9 secondes de la fin. Et ce sera le score final après deux tirs lointains manqués de Kobe Bryant et de Derek Fisher.

Boston, plus régulier et plus collectif, a mérité sa victoire. Pour la première fois depuis 16 matches, les Lakers sont menés dans une série…

Prochain match, mardi au Staples Center.

Moustapha Sakho

Lundi 14 Juin 2010 - 03:11



Dans la même rubrique :
< >

Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.