contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



Les Etats-Unis créent un centre de lutte contre les cyberattaques





Les Etats-Unis créent un centre de lutte contre les cyberattaques
L’administration américaine va créer un centre d’analyse spécialisé dans les attaques sur les systèmes informatiques, sur le modèle du centre contre le terrorisme dont s’est dotée l’Amérique après les attentats du 11 septembre. Cette entité, dotée d’un budget de 35 millions de dollars, aura pour mission de synthétiser les informations et de les diffuser à tous les secteurs de l’administration américaine.

Apres le 11 septembre 2001, le cloisonnement des services de renseignement a été pointé du doigt. C’est ainsi que le centre de lutte contre le terrorisme a été créé. C’est la même réflexion, aujourd’hui, qui conduit la Maison Blanche à mettre en place ce centre contre les cyber-attaques. Un centre pour organiser le partage des données et permettre de mieux lutter, toutes agences confondues, contre ces « attentats informatiques ».

Il faut dire que la menace est réelle. Le grand public a entendu parler du vol des données par la Corée du Nord chez Sony Pictures ou encore de la diffusion des mails et des photos de vedettes du cinéma. Mais en octobre, c’est le système informatique de la Maison Blanche qui a été la cible d’une attaque. Peu d’informations ont filtré, aucun document sensible n’a semble-t-il été piraté et d’après des informations diffusées par la presse, l’enquête désigne la Russie. Les exemples sont nombreux et les brèches touchent autant les administrations que les compagnies privées.

C’est pour minimiser les risques que ce centre est mis en place. Pour répondre, comme l’explique le président américain Barack Obama, à l’un des plus graves dangers pour la sécurité nationale des Etats-Unis.

Rfi


Mercredi 11 Février 2015 - 05:36



Réagissez à cet Article

1.Posté par Aston ZIN le 15/02/2015 10:24

Anti-terrorisme par-ci, danger pour la sécurité nationale par là, ras le bol de leur cinéma car c'est vraiment la première administration au monde qui ne respecte pas la "politique de vie privée" en juste prononçant le mot magique "anti-terrorisme". Et récemment, le Parlement européen vient de bannir la nouvelle application Outlook qui concrètement fait transiter le mot de passe vers Microsoft sans permission et stocke les messages au sein d'un serveur distant sur lequel les utilisateurs n'ont pas le contrôle. C'est justement pour cette raison que j'ai choisi un gestionnaire de mots de passe Canadien qui n'est autre que Lastpass pour me sentir en sécurité.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.