contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Les Guignols de l’Intox….





Les Guignols de l’Intox….
Cette semaine, dans son courrier, l’oiseau m’a signifié son désarroi et son inquiétude, d’avoir en survolant l’actualité de notre Ndoumbélane, éprouvé une certaine gêne en regardant l’irréel spectacle, que donne au monde qui nous regarde éberlué, une famille libérale, qui, comme disait naguère son parrain à un de ses lieutenants à la stratégie la plus aiguisée, commence à se disputer, dagues et poignards défouraillés, comme au moment du partage du butin. Ils en avaient eux-mêmes dévoilé le synopsis.

Nous assistons médusés, à un jeu surréaliste, où notre fameuse « bande des quatre », à savoir Wade, Idy, Karim, et Macky, comme nommés hâtivement dans ce feuilleton au long cours et à la saveur bien rance, joue sans aucune pudeur, au jeu du « je te tiens-tu me tiens- par la barbichette », avec la variante comique du « retenez moi…ou je fais un malheur ».

C’est d’abord notre jadis ex-futur quatrième président qui revient jouer le rôle du tueur contre celui qui avait brillamment joué ce rôle de porte-flingue lors de sa propre exécution politique, et qui dans un subtil jet de poil à gratter, vient rappeler à notre président, qui dorénavant tient le bâton, qu’en toute logique avec lui-même, il devrait d’abord s’auto-traquer. Dans le genre, « je dépose un caillou dans ta babouche », c’est du grand art… On n’entend pas une mouche pouffer de rire, encore moins un magistrat s’autosaisir, pour lui demander de venir lui décoder les non-dits qui peuplent son attitude défiante.

Ensuite, c’est le président virtuel, en formation d’institut carcéral qui pollue encore un peu plus le climat en « fuitant » des négociations avec notre président, qui pourtant tient le bâton.

Ce dernier, nous laisse ronger cet os jeté à nos grands places, et s’adresse au Monde, c’est habile, pour dire, dans un mouvement de menton, fier comme Artaban, que, non mais !!!!, il ne faudrait tout de même pas injurier notre système judiciaire.

Arrive alors, le maestro de la bande, Laye La Menace, se délectant toujours d’outrances, qui s’invite dans un magazine africain pour les pas nuls, et y dépose sa main malicieuse qui tient, chatouilleuse, la barbichette de notre président et lui assure, ne doutant de rien, qu’il lui suffirait d’un seul mot pour le faire tomber. On a eu la haute cour pour moins que ça…
Il faudrait que Notre président sache qu’avec le Pouvoir, il peut. C’est dans le dico.

Mon oiseau m’interroge… Que fait l’Etat, de son pouvoir, qu’un peuple avide d’espoirs de rupture, lui a vaillamment confié un soir de mars 2012 , au prix de dizaine de morts, pas solubles dans des deals nauséabonds.

Qu’osera l’Etat adossé à son POUVOIR, pour invalider de la course aux locales à venir, une liste illégale, parce que non paritaire, du seul fait d’une désuète « charia provinciale » ?
Mon oiseau est circonspect.

Mais espère du POUVOIR…qu’il PUISSE…

A la semaine prochaine… Même endroit… Même jour…Même motifs… Même punition…

J’attends mon oiseau….


Par Jean Pierre Corréa

Mercredi 14 Mai 2014 - 07:08



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 4 Mars 2015 - 08:00 EDITORIAL : La dictature des mots

Mercredi 25 Février 2015 - 08:28 EDITORIAL : Savoir raison gardée


Réagissez à cet Article

1.Posté par malick le 14/05/2014 23:51

Monsieur correa ...pour la liste de touba il vous aurait suffit de dire qu'elle est illégale(encore que selon moi c'est cette loi qui est illégitime ,démagogue et dangereuse,car faisant fi de nos réalités sociopolitiques).parler de Charia (même en y mettant les guillemets)provinciale pour justifier votre laïus c'est proprement manquer d'honnêteté .en effet qui avez vous entendu convoquer la Charia pour justifier cette liste?pas le khalife ni son porte parole.informez-vous et vous saurez qu'il ne s'agit nullement de Charia ici....monsieur vous vous voulez d'humour corrosif...vous n'y êtes pas,le ton est pâteux,la diction douteuse et la mise comme qui dirait outdate...alors désuet pour désuet vous vous posez admirablement.....allez l'heure de la retraite a sonné pour vous
Ps: je désinstalle votre application .....et je ne suis pas mouride

2.Posté par beye le 15/05/2014 09:22

C'est cela le senegal.
certains pensent........ d’autres pas! et vogue la galère!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.