contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Les Sénégalais du ‘’Swissleaks’’ en vedette



Les quotidiens reçus mardi à l’APS commentent le scandale de fraude fiscale internationale dénommé "SwissLeaks’’ et dans lequel sont cités des hommes d’affaires sénégalais.



Les Sénégalais du ‘’Swissleaks’’ en vedette
Plusieurs journaux internationaux ont révélé lundi un système d'évasion fiscale de grande ampleur accepté, et même encouragé par la banque britannique HSBC, deuxième groupe bancaire mondial, par l’intermédiaire de sa filiale suisse HSBC Private Bank.

Ce qui est désormais désigné "SwissLeaks", porte, sur la seule période de novembre 2006 à mars 2007, sur la somme de 180,6 milliards d'euros qui auraient transité, à Genève, par les comptes de plus de 100.000 clients et de 20.000 sociétés offshore, selon les médias.

Le Témoin au quotidien parle de 94 milliards ‘’planqués’’ en Suisse où 310 comptes sénégalais ont été repérés. Youssou Ndour, cité dans cette affaire, a été mis ‘’hors de cause’’, indique le journal qui souligne que les Libano-syriens ‘’ravissent la vedette sur cette affaire (…)’’.

Libération rapporte que ‘’20 hommes d’affaires sénégalais (ont été) identifiés’’ dans cette gigantesque fraude fiscale. A propos de Youssou Ndour, le journal, citant des sources proches, précise qu' ''en tant qu’artiste, Youssou Ndour se produisait beaucoup à Genève. Et c’est tout simplement pour cette raison qu’il y avait ouvert un compte, fermé par la suite’’.

''Ce compte, il l’a ouvert avant d’avoir des responsabilités étatiques et l’a bien fermé aussi (…)’’, rapporte Libération.

''300 Sénégalais épinglés’’, titre Le Quotidien qui relève que plus de 90 milliards ont été trouvés dans la banque HSBC. Le journal note qu’au Sénégal comme en Côte d’Ivoire, ‘’ce qui est reste frappant, c’est le nombre de ressortissants libano-syriens dans ces deux pays à détenir des comptes chez HSBC’’.

‘’Environ deux tiers des clients de HSBC en provenance de ces deux pays ouest-africains sont des Libano-Syriens parmi lesquels figurent de grands noms de familles connues dans le secteur industriel, manufacturier ou dans l’import export’’, écrit Le Quotidien.

Dans le procès des biens mal acquis, Le Populaire note que l’expert Alboury Ndao ‘’enfonce Karim Wade’’ au sujet des 47 milliards du compte de Singapour. Dans le journal, M. Ndao affirme que ‘’le compte de Singapour existe et appartient à 100% à Karim Wade''. Le journal précise que ''le compte a vidé et transféré ailleurs’’.

Mais pour Walfadjri, M. Ndao ‘’est totalement passé à côté’’. En effet, écrit le journal, ‘’pour conforter ces accusations de l’existence d’un compte de 47 milliards appartenant à Karim Wade, il n’a apporté ni preuves encore moins de relevés bancaires pour étayer ses accusations’’.

En politique, des journaux s’intéressent aux nouveaux habits de l’ancienne Premier ministre Aminata Touré, nommée ‘’envoyée spéciale du chef de l’Etat’’ tant au plan national qu'international. A ce propos, L’As titre : ‘’Macky réhabilite sa Mimi’’, tandis que La Tribune affiche : ‘’Mimi nommée Envoyée spéciale du président’’.


Mardi 10 Février 2015 - 10:56



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.