contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



Les artistes réclament toujours la tête d’Alioune Badara Béye



Les artistes du Théâtre national Daniel Sorano ne décolèrent toujours pas. Ils dénoncent leurs “déplorables“ conditions et réclament les arriérées de salaires. Les pensionnaires du Théâtre national Daniel Sorano qui se sont réunis, vendredi dernier 1er octobre 2010, demandent la démission du président du Conseil d’administration dudit Théâtre, Alioune Badara Béye, qui selon eux, ne fait rien pour décanter la situation.



Les artistes réclament toujours la tête d’Alioune Badara Béye
Les artistes du Théâtre national Daniel Sorano se sont réunis, vendredi dernier, 1er octobre 2010 pour réclamer encore la tête d’Alioune Badara Béye, leur président du Conseil d’administration.

Les pensionnaires du Théâtre national Daniel Sorano dénoncent les mauvaises conditions de travail et réclament les arriérées de salaires. Le Syndicat national des acteurs culturels (Synac) et le collège des délégués avaient déjà fait face à la presse en début du mois de septembre pour revendiquer leurs paiements de salaires des artistes et dénoncer leurs conditions de travail, rappelle-t-on.

Le Synac est affilié à la Confédération des syndicats autonomes de Sénégal (Csa). Pour mettre fin aux maux qui gangrènent leur structure, les artistes, estiment qu’il faut que le Président Conseil d’administration Alioune Badara Béye, rende le tablier.

Ils soutiennent que ce dernier ne fait rien pour décanter la situation. Pourtant, confient-ils, “le ministre de tutelle (Mamadou Bousso Lèye, Ministre de la Culture et des Loisirs, Ndlr) a donné l’ordre de régler la situation“. Mais regrettent-ils, “le PCA du Théâtre national Daniel Sorano bloque tout“.

Les pensionnaires de Sorano accusent le Dramaturge, poète, romancier, essayiste, Alioune Badara Beye par ailleurs président de l’Association des Ecrivains et de la Fédération Internationale des Ecrivains de Langue Française ; mais aussi Coordonnateur Général du FESMAN, de n’avoir pas suivi les instructions du ministre de la culture et des loisirs.

Selon eux, Alioune Badara Bèye leur doit 41 millions F Cfa d’arriérés de salaires. Par ailleurs, les artistes de Sorano ont listé entre autres griefs, l’application de la grille salariale actuelle de la convention collective nationale interprofessionnelle, la régularisation des cotisations de l’Ipres, la désignation d’un délégué représentant le personnel au conseil d’administration, la création d’un service d’œuvre social. La plate forme revendicative comporte 19 points au total.

Les artistes du Théâtre national Daniel Sorano vont tenir une réunion le mardi 5 octobre à 10h. cette fois-ci avec la présence de leurs autorités.

Source : Sudonline.sn

© PiccMi.Com - Le Magazine du Web Sénégalais

Lundi 4 Octobre 2010 - 09:46



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.