contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Les dégâts de la pluie à Matam et la suite des locales au menu



PICCMI.COM– Les dégâts causés par la pluie à Matam (nord) dont les habitants attendent toujours l’aide de l’Etat, la fin des logements conventionnés, et les suites des élections locales sont les principaux sujets abordés par les quotidiens de ce lundi.



Les dégâts de la pluie à Matam et la suite des locales au menu
‘’4 jours après les inondations, l’Etat fait le mort’’ à Matam où les dernières pluies ont fait plus de trois décès, relève le journal Le Quotidien, soulignant que Matam a été ‘’laissée à son drame’’. ‘’Après avoir bu +jusqu’au lit+, les sinistrés de Matam attendent toujours un signe de l’Etat qui fait le mort. Pourtant un drame se dessine sous leurs yeux affligés de peine’’, écrit le journal.

Il ajoute : ‘’Après les dégâts matériels, il y a une tragédie humaine qui se noue dans l’indifférence totale des autorités’’. Le Quotidien rappelle : ‘’Après avoir ouvert ses vannes dans la nuit de mercredi au jeudi, le ciel a arrosé une partie de cette région. Les peines sont les mêmes dans plusieurs villages de cette région (….) La pluie a fortement déversé son lot de désolation avec la destruction de plusieurs maisons et la RN 2’’.

Le Populaire souligne que le chef de l’Etat ‘’met fin au scandale des logements conventionnés par l’Etat’’. ‘’Macky Sall expulse 400 non ayants droit et fait 19 milliards d’économies’’, écrit Le "Pop" qui estime que c’est la ‘’fin de la bamboula pour retraités, chefs religieux et coutumiers, proches de personnes décédées et chômeurs logés par l’Etat’’.

Le Populaire revient aussi sur ‘’les révélations’’ de l’ex-ministre Thierno Alassane Sall après sa défaite aux locales du 29 juin dernier. Lors d’une rencontre avec ses militants, il a déclaré : ‘’Je connaissais le nom de mon successeur 4 mois avant mon limogeage (….)’’.

Sur le même sujet, L’As titre : ‘’Les fracassantes révélations de Thierno Alassane Sall’’. L’ex-ministre soutient : ‘’On m’a soufflé depuis 4 mois, le nom de mon successeurs à la tête du ministère. On a mis en ballottage l’homme politique sénégalais le plus redoutable de ces dernières années. Je suis actionnaire de l’APR, donc je reste dans le parti’’.

L’Observateur revient sur les élections locales et annonce que Macky Sall ‘’va auditer les ministres et DG limogés’’. D’ailleurs, l’IGE et la Cour des comptes ‘’seront bientôt saisies’’, explique le journal.

Dans le sillage des locales toujours, Walfadjri souligne que ‘’la guerre commence’’ entre Kkalifa Sall et Macky Sall. ‘’Khalifa Sall devra faire avec l’hostilité du régime qui a décidé de lui mener la vie dure. A travers l’éclairage public, Macky Sall et ses hommes ont décidé de lui faire payer sa victoire lors des dernières locales’’, explique Walf.

Sud Quotidien titre : ‘’ Le temps des manœuvres’’ en faisant allusion à l’installation des maires. Dans sa livraison, Libération signale que la Sonatel a été victime de fraude sur les appels internationaux. ‘’02 milliards de francs CFA volés’’, selon le journal qui indique ‘’le cerveau est un Mbacké-Mbacké’’

Aps


Lundi 14 Juillet 2014 - 10:12



Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.