contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Les dossiers secrets du «Maodo» : Rencontre avec Senghor , Serigne Touba , l'ascension politique d'Abdou Diouf





Les dossiers secrets du «Maodo» : Rencontre avec Senghor , Serigne Touba ,  l'ascension politique d'Abdou Diouf
Rencontres de Mamadou Dia avec Senghor

On connaissait les péripéties de la fin du compagnonnage entre Mamadou Dia et Senghor, les deux personnages centraux du Sénégal fraîchement indépendant. En revanche, beaucoup de gens ignorent les circonstances dans lesquelles ils se sont rencontrés. Selon l'économiste Kadialy Gassama qui intervenait, hier, lors du lancement de la commémoration marquant le centenaire de la naissance de Mamadou Dia, la rencontre entre l'homme politique Senghor et le syndicaliste Mamadou Dia a eu lieu à Fatick, lors d'une rencontre syndicale.‘Sorti brillamment de l'école normale William Ponty, le jeune Dia fut d'abord enseignant et syndicaliste. A Fatick, lors d'une rencontre syndicale au cours de laquelle Mamadou Dia haranguait la foule, le président Senghor qui faisait ses tournées politiques dans le monde rural, présent dans l'assistance, le remarqua et confia à son épouse, la tante Fatou Diop : ‘Voilà l'homme que je cherchais au Sénégal’, affirme Kadialy Gassama.

Rencontre avec Serigne Touba

Toujours d'après l'économiste, le grand ‘Maodo’ a rencontré Serigne Touba à l'âge de dix ans. La rencontre a eu lieu à Diourbel, quand il était à l'école primaire. ‘Le destin fit qu'il rencontra Serigne Touba lors d'une prosternation de fidèles devant le marabout. Etant le seul enfant de la foule massée devant le guide religieux, ce dernier le remarqua et le fit venir jusqu'à lui. Serigne Touba posa ses mains sur la frêle tête du jeune Mamadou Dia en prodiguant des prières’, poursuit Kadialy Gassama, ajoutant que Mamadou Dia a eu à lui confier que les prières de Serigne Touba l'ont sorti indemne des épreuves subies et des vicissitudes de l'histoire sa vie durant.

Le grand Maodo à l'origine de l'ascension politique d'Abdou Diouf

Poursuivant dans ses révélations, Kadialy Gassama confie que l'ancien président du Conseil est à l'origine de l'ascension politique de l'ancien président Diouf. ‘Lorsque, sous sa férule, on divisa le Sénégal en entités administratives homogènes avec la première réforme territoriale après indépendance avec la création des régions du Sénégal, le président Mamadou Dia proposa le jeune Abdou Diouf comme gouverneur du Sine Saloum à l'âge de 25 ans. Senghor était réticent en arguant que Diouf était très jeune pour ce poste’, renseigne-t-il. Mais, à l'en croire, Mamadou Dia avait fini par convaincre Senghor ‘en prophétisant’ la nécessité de responsabiliser les jeunes d'aujourd'hui, car ils seront les futurs dirigeants de demain.

Dia refuse de prendre des mesures conservatoires face aux manœuvres pour le destituer

Au plus fort de la crise de 1962, Me Waldiodio Ndiaye, ministre de l'Intérieur, était venu requérir auprès de Mamadou Dia l'ordre de prendre des mesures conservatoires consécutivement à des manœuvres tendant à le destituer. Et, si l'on croit Kadialy Gassama, Mamadou Dia lui a opposé une fin de non-recevoir, alors qu'il pouvait bien donner cet ordre. En réalité, dit-il, il voulait que le conflit qui était né soit débattu au sein du parti en vertu de la primauté du parti sur l'Etat dans un régime de parti unique à l'époque. ‘C'est dire qu'en dépit des divergences d'orientation entre lui et Senghor, il voulait régler le conflit par le dialogue politique’, explique-t-il.

Charles Gaïky DIENE
Walfadjri

PiccMi.Com

Mardi 19 Juillet 2011 - 09:50



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 10 Octobre 2017 - 13:42 Mbégan Ndour : 1er vrai Buur Saloum


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.