contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Les journaux commentent la grève de la faim de Karim Wade



La presse quotidienne de ce vendredi fait ses choux gras de la grève de la faim entamée par l’ancien ministre d’Etat Karim Wade, jugé pour enrichissement illicite portant sur 117 milliards de francs CFA.



Les journaux commentent la grève de la faim de Karim Wade
‘’Il décrète une grève de la faim : Karim Wade accuse Macky (Sall) et Henri Grégoire Diop’’ de violer ses droits, affiche Walfadjri dont la Une est illustrée par une photo de Karim Wade.

‘’Karim Wade va observer une grève de la faim qu’il a entamée depuis avant-hier (mercredi). Et la diète va durer aussi longtemps que ses avocats ne seront pas autorisés à continuer à assurer sa défense. Wade-fils accuse notamment Macky Sall et le juge Henri Grégoire Diop d’être derrière les violations de ses droits depuis trois ans’’, rapporte Walf.

En l’absence des avocats à l’audience, ‘’Karim +perd la voix+’’, titre Sud Quotidien. Le journal signale que M. Wade a refusé des poser des questions au témoin, en l’absence de ses avocats qui ont boudé la salle d’audience le 14 janvier, après l’expulsion forcée de leur confrère Me El Hadji Amadou Sall.

Devant le barre, jeudi, il a fait savoir ‘’qu’il n’est pas à mesure de trouver des avocats pour sa défense, car aucun ne voulait se présenter devant la Cour de répression de l'enrichissement illicite (CREI), qui est, selon lui, ‘’une juridiction politique’’, selon Sud ;

A ce propos, Libération précise que Karim ‘’a débuté sa diète depuis mercredi soir’’, en annonçant que ‘’des avocats rencontrent Henri Grégoire Diop pour une médiation’’.

‘’Pardon Serigne Touba’’, affiche Grand-Place en gros caractères, citant Karim Wade qui se ‘’prêt pour le sacrifice’’. Le même journal signale que le khalife général des mourides Serigne Cheikh Sidy Makhtar Mbacké a été ‘’informé’’ de cette grève de la faim entamée par l’ancien ministre d’Etat.

‘’Karim en faim’’, relève La Tribune au sujet de ce rebondissement dans le procès ouvert en juillet 2014.

Sur le même sujet, direct Info indique le Parti démocratique sénégalais (PDS, opposition) ‘’décrète la radicalisation’’, parce que ‘’Karim (a été) brutalisé’’ et sa permanence ‘’saccagée’’.

Le porte-parole du PDS, Babacar Gaye ‘’a lancé ce cri de cœur sur sa page Facebook’’, rapporte le journal.

D’ailleurs, L’Observateur annonce ‘’une plainte contre Pape Ndong, l’agent qui a blessé Karim Wade’’, mercredi, suite à bouderie de ses avocats.

Les autres titres consacrés à cette actualité sont : ‘’malmené par la Cour et privé de ses avocats : Karim entame une grève de la faim’’ (Le Populaire), ‘’Karim dit diète à l’injustice’’ (Le Quotidien) et ‘’En grève de la faim, Karim Wade menace Henri Grégoire Diop’’ (L’As).

Aps


Vendredi 16 Janvier 2015 - 09:29



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.