contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



Les journaux de ce Lundi 6 Septembre 2010 enthousiastes après la victoire des Lions à Lubumbashi



Les quotidiens dakarois parvenus lundi à l’APS accueillent avec enthousiasme la victoire de l’équipe nationale de football du Sénégal (4-2) contre celle de la République démocratique du Congo en match comptant pour la première journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations.



Les journaux de ce Lundi 6 Septembre 2010  enthousiastes après la victoire des Lions à Lubumbashi
’Les Lions frappent d’entrée’’, titre le soleil à sa une, montrant une photo de Mamadou Niang, attaquant et capitaine des Lions qui a réalisé un triplé lors du match.

Le journal souligne que ’’face à des Congolais qui ont connu un retard dans leur préparation, les Sénégalais ont fait particulièrement preuve de réalisme’’.

’’Après avoir ouvert la marque dès la 5e minute, par Moussa Sow, indique le soleil, les Lions ont enfoncé le clou par Mamadou Niang, aux 12e et et 20 e minutes’’.

Le journal signale que le chef de l’Etat, Abdoulaye Wade, a adressé ses félicitations à l’équipe nationale pour sa victoire sur la RD Congo.

Le soleil des sports salue lui aussi la performance des coéquipiers de Mamadou Niang. ’’Le meilleur des départs’’, s’exclame le journal.

’’Le message est clair. Et du côté de Yaoundé (Cameroun), il sonnera, à coup sûr, comme un avertissement de taille. Les +Lions+ du Sénégal ne (re)viennent pas en Afrique pour, comme il y a deux années, servir de pont à leurs adversaires de poule, vers le rendez-vous continental le plus prestigieux’’, écrit le soleil des sports.

’’Les Lions force 4, Niang puissance 3’’, titre de son côté Walf Sports qui montre affiche en gros plan une photo de Mamadou Niang s’élançant pour tirer ’’le pénalty du 4-2’’.

’’C’est un véritable exploit que les +Lions+ ont signé hier à Lubumbashi. Sur le terrain du stade de la Kenya, les 4-2 infligés à la RD Congo sont venus rappeler que depuis cinq ans, l’équipe nationale n’avait plus gagné en match officiel à l’extérieur. C’était en 2005, contre la Zambie, à Chilabombwe (1-0)’’, explique le journal.

Abondant dans le même sens, Stades décrit ’’des Lions à nouveau conquérants’’.’’Cette victoire acquise à Lubumbashi lance le renouveau du Sénégal sur la scène continentale après la double élimination des éliminatoires de la CAN et du Mondial 2010’’, note le journal, ajoutant que ’’les Lions lancent la reconquête de l’Afrique qui va passer par une seconde victoire contre l’Ile Maurice, au stade Léopold Sédar Senghor le 8, 9 ou 10 octobre 2010, pour la 2e journée du groupe F’’.

Très euphorique, Rewmi Quotidien écrit que ’’les +Lions+ dansent le +ndomolo+ à Lubumbashi’’.

’’L’avertissement était sans frais pour les +Lions+. En terrain miné à Lubumbashi, dans le cadre de leur première sortie des éliminatoires de la CAN 2012, les partenaires de Mamadou Niang étaient attendus de pied ferme par les Congolais. Les +Lions+, qui avaient très tôt compris le plan adverse, ne se sont pas fait prier pour sortir les griffes d’entrée’’, explique le journal.

Sur un autre plan, certains journaux se sont aussi intéressés à l’audition du journaliste Latif Coulibaly par un jury populaire au sujet du coût de la licence de téléphonie accordée à SUDATEL.

Sous le titre ’’l’Etat, les délinquants et les milliards’’, Le Quotidien écrit que ’’l’affaire n’a pas encore livré tous ses secrets, mais l’audience populaire de samedi a permis de lever un coin du voile’’.

’’C’est d’abord Abdou Latif Coulibaly qui déroule toutes les preuves qui ont permis de reconstruire la nébuleuse financière mise en place par les deux complices Thierno Ousmane Sy et Keba Keinde identifiés comme les deux bénéficiaires des 20 milliards de commissions payées dans cette transaction’’, indique le journal.

’’Soumis à un +jury+ populaire en prélude à son procès : Latif expose ses arguments de défense’’, titre le matin, soulignant qu’il a saisi l’occasion offerte par son audition pour revenir sur ’’+la valse suspecte des chiffres+ sur l’octroi de la troisième licence’’.

Selon le journaliste, là où ’’le président de la République parle de 100 milliards’’ pour le coût de cette licence, le ministre des Finances évoque ’’89 milliards’’ et ’’Thierno Ousmane Sy 80 milliards’’.

A ce propos, le président du Front des alliances patriotiques (FAP, opposition), Ahmed khalifa Niasse vient de jeter un véritable pavé dans la marre, en affirmant dans les colonnes de l’AS que ce qui le dérange le plus, ’’ce ne sont pas les 20 milliards de francs Cfa de commissions, mais le ticket d’entrée de 100 millions de dollars que la même société de téléphonie a versé à des invidus, avant de soumissionner’’.

Le même journal ouvre ses colonnes au secrétaire général de l’Alliance des forces de progrès (AFP, opposition). ’’Parmi les gens du pouvoir, certains partiront comme des rats’’, avertit Moustapha Niasse dont le propos barre la une du journal.

Walfadjri a lui consacré son titre phare aux propos du ministre de l’Agriculture et de la Pisciculture, Khadim Guèye. ’’L’Etat doit 4 milliards aux opérateurs, pas 187 milliards’’, rectifie-t-il dans les colonnes du journal.

’’De la dette de l’Etat aux opérateurs privés, estimée à un peu moins de 4 milliards et non 187 milliards, comme annoncé dans la presse, aux dysfonctionnements et irrégularités dans l’octroi des semences, en passant par les pratiques +malsaines+ de certains opérateurs, le ministre se livre...’’, précise Walfadjri.

Il évoque aussi, entre autres sujets, ’’la présence de l’Inspection générale d’Etat au ministère de l’Agriculture, le paiement de la dette avant la campagne’’.

La dégradation du réseau routier dans la banlieue de Dakar semble préoccuper Le Populaire, qui a consacré un dossier au sujet.

’’De l’opération =zéro+ à l’effet +mille nids-de-pouls’’, ironise le journal à propos de l’opération +Zéro nid-de-pouls’’ du ministère des Infrastructures.

Kotch a réservé sa manchette à l’intensification de la croisade du parti socialiste (Ps, opposition) contre la candidature d’Abdoulaye Wade en 2012. ’’Candidature de Wade en 2012 : Tanor menace Wade de haute cour de justice’’, titre le journal, soulignant que le parti ’’se penche sur la possibilité de servir une sommation interpellative’’ au chef de l’Etat ’’pour l’obliger à confirmer ses aveux publics en conférence de presse (…) ou à se rétracter’’.

Walf Grand Place a consacré son principal titre à l’opération qu’aurait lancée la TFM pour le débauchage d’agents de la 2STV.

’’Youssou Ndour décime la 2STV’’, titre le journal, notant toutefois que Bécaye Mbaye, présentateur de Bantamba, une émission consacrée à la lutte ’’crache sur un salaire de 2 millions, 20 millions d’indemnités et un 4X4’’.

Selon le journal, c’est ’’presque toute l’équipe de Bantamba qui a transhumé’’.

APS

Lundi 6 Septembre 2010 - 15:05



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.