contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



Les journaux de ce Samedi 4 Septembre 2010 mettent en exergue le match de football Sénégal-RDC



Les journaux reçus samedi à l’APS s’intéressent surtout au match entre le Sénégal et la République démocratique du Congo (RDC), dimanche à Lubumbashi, pour les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football 2012.



Les journaux de ce Samedi  4 Septembre 2010 mettent en exergue le match de football Sénégal-RDC
‘’Tout sauf la défaite !’’, s’exclame Le Soleil des sports. Il considère que ‘’ce match entre Sénégalais et Congolais (…) représente tout un symbole’’. ‘’Mamadou Niang et compagnie se lancent cet après-midi dans un combat indécis, malgré les supposés troubles qui secoueraient le camp adverse’’, analyse le journal.

Le coup d’envoi du match aura lieu à 13 h 30 --- heure de Dakar (GMT).

‘’On connaît la RDC. On sait quel type de football c’est’’, confie Mayacine Mar, adjoint au sélectionneur des Lions, à Walf Sports. ‘’Au pire des cas, il ne faut pas perdre’’, dit Mar dans le même journal qui, à l’image du Soleil des sports, fait l’historique des 11 rencontres entre le Sénégal et la RDC, dont la première remonte à 1968.

‘’A la conquête de Lubumbashi’’, écrit L’Observateur qui situe un des enjeux du match : ‘’Après avoir manqué la précédente Coupe d’Afrique Angola 2010, le Sénégal et la RDC n’ont plus droit à l’erreur…’’

‘’Les Sénégalais comptent réussir cette première sortie en terre congolaise, pour se mettre en orbite dans cette campagne africaine’’, écrit Le Soleil.

Les Lions sont dans le même groupe que le Cameroun et l’Ile Maurice, dans ces éliminatoires de la CAN 2012, qui se jouera au Gabon et en Guinée Equatoriale.

Dans ce groupe qui démarre ses éliminatoires, ’’côté sénégalais, l’erreur à ne pas commettre, c’est de mal entrer dans le match’’, prévient Le Quotidien. ’’Les Lions sont souvent victimes d’un faux départ’’, fait-t-il remarquer.

En politique, Sud Quotidien s’intéresse à ‘’la bataille juridique’’ que le Parti socialiste (PS, opposition) veut livrer avec le Parti démocratique sénégalais (PDS, au pouvoir).

‘’Un pool d’avocats sénégalais et étrangers sera incessamment commis’’, pour empêcher le président Abdoulaye Wade de se présenter à la prochaine élection présidentielle, écrit Sud Quotidien, qui cite le PS.

‘’Le PS va servir une sommation interpellative à Me Wade’’, titre Walfadjri. ‘’Vraisemblablement, le débat’’ sur la recevabilité ou non de la candidature d’Abdoulaye Wade à la prochaine élection ‘’risque de se glisser sur le terrain judiciaire’’, selon le journal.

APS

Samedi 4 Septembre 2010 - 13:35



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.