contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Les journaux décortiquent les enjeux du match Egypte-Sénégal



Le match de la 5-ème journée des éliminatoires de la CAN 2015 devant opposer le Sénégal à l’Egypte, au Caire après-midi, ce samedi, est l’un des principaux sujets abordés par les quotidiens du week-end parvenus à l’APS.



Les journaux décortiquent les enjeux du match Egypte-Sénégal
Sud Quotidien estime que pour cette rencontre, ‘’la défaite (est) interdite’’ aux Lions. ‘’Stoppés net les Aigles de Carthage, les Lions entament ce samedi une étape décisive dans les éliminatoires de la CAN, en affrontant au stade international du Caire, les Pharaons d’Egypte'', écrit Sud.

Le journal ajoute: ''Talonnés au classement par l’Egypte (6 points), le Sénégal (7 points), le Sénégal a l’obligation de revenir de ce déplacement avec le point positif au risque de compromettre ses chances de décrocher l’une des deux places qualificatives’’.

Le même titre barre la Une du journal Stades qui affirme également que ‘’l’Egypte a lancé la guerre des nerfs’’. Selon le quotidien spécialisé, ‘’un chien a perturbé le galop des Lions’’. Qu’à cela ne tienne, le gardien de but et capitaine de l’équipe Bouna Coundoul assure : ‘’Nous sommes prêts à tout’’.

‘’Match de vérité au Caire : vaincre pour survivre !’’, s’exclame, pour sa part, Le Témoin Quotidien, qui annonce à sa Une que ‘’la Guinée Equatoriale sauve la fête’’, pour avoir accepté d’organiser la CAN 2015 à la place du Maroc dont la demande de report a été rejetée.

Waa Sports donne la parole aux Lions du Sénégal au capitaine Coundoul qui déclare : ‘’On est prêt à tout !’’. Le quotidien sportif fait part d’ ‘’intimidations contre les Lions’’, avec ‘’deux chiens policiers (qui) perturbent l’entraînement’’ de vendredi soir.

Sur ce même registre, le journal signale des ‘’insultes et débuts de bagarre à la sortie du stade’’.
Cette analyse semble partagée par Le Soleil qui relève, à sa Une , que le Sénégal doit ‘’gagner pour survivre’’.

Pour sa part, Le Populaire estime que ce samedi sera ‘’jour de gloire ou de malheur pour les Lions’’. ‘’Face à l’Egypte, ça passe ou ça casse pour le Sénégal. Maîtres de leur destin, les hommes de Giresse peuvent se contenter du nul, à défaut de gagner’’, note le journal.

A côté du football, l’actualité politique est mise en exergue à la faveur du retour au bercail du secrétaire général du Parti démocratique sénégalais (PDS, opposition), Abdoulaye Wade, vendredi soir.

Grand-Place rend-compte de la ‘’mobilisation à l’accueil’’, estimant que c’est ‘’un avant-goût réussi’’, en perspective du meeting de l’opposition prévu le 21 novembre à Dakar. Le même journal signale 13 partis, 11 mouvements citoyens, 25 syndicats et associations sont attendus à la Place de l’Obélisque’’.


Samedi 15 Novembre 2014 - 09:59



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.