contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Les journaux entre politique et faits de société ce Mercredi



L’intérêt des quotidiens parvenus mercredi à l’APS se partage entre l’actualité politique et les faits de société, des sujets traités dans les deux cas à travers une variété d’angles.



Les journaux entre politique et faits de société ce Mercredi
L’Office et Kotch annoncent chacun à sa manière ’’la fin du régime wadien’’, se faisant l’écho de prévisions de deux responsables de l’opposition réunie au sein de la coalition Bennoo Siggil Senegaal, Macky Sall de l’Alliance pour la République (APR-Yaakaar) et Serigne Mbaye Thiam du Parti socialiste (PS).

Au nombre des ‘’signes attestant la +déchéance+ du régime en place’’, L’Office rapporte que le premier responsable de l’APR ainsi que les jeunes de cette formation politique citent en chœur les ‘’scandales à répétition’’, le ‘’banditisme financier’’ et la ‘’crise du monde rural’’.

‘’Les chantiers de l’après-Wade sont avancés…’’ renchérit Serigne Mbaye Thiam dans un entretien publié par Kotch le journal. Le journal rappelle que le PS, le parti de M. Thiam, s’est prononcé contre une période de transition qui pourrait faire suite à la victoire de l’opposition à la prochaine présidentielle de 2012.

A la une de Walfadjri, le syndicaliste Mamadou Diop Castro, membre de la Ligue démocratique (LD), une des formations phares de l’opposition, ‘’étale les points faibles’’ de la coalition Bennoo Siggil Senegaal.

Selon Casto, la coalition formée par l’opposition ‘’souffrent des +ambitions démesurées+ de certains leaders’’. Sur cette base, ‘’il appelle ses camarades de coalition à +discuter dans le calme, la sérénité, la transparence pour arriver à un niveau de développement du Bennoo’’.

Toujours est-il que Le Quotidien redoute déjà un contentieux préélectoral pour 2012, avec notamment la nomination du magistrat Cheikh Tidiane Diakhaté comme président du Conseil constitutionnel. ’’Cheikh Tidiane Diakhaté, suspect N°1’’, titre le journal.

‘’Les clameurs protestataires ayant suivi la nomination récente à la présidence du Conseil constitutionnel placent le magistrat Cheikh Tidiane Diakhaté face au miroir peu reluisant de ses actes passés’’, soit ‘’une série de faits qui, quoiqu’on en dise, suscitent une légitime nausée..’’, analyse Le Quotidien.

La Sentinelle en rajoute une couche, en interrogeant Serigne Fallou Dieng, responsable du Cercle des intellectuels soufis. ‘’Les dignitaires religieux sont les fossoyeurs de la démocratie’’, analyse le marabout connu pour ses positions tranchées concernant la collusion entre les pouvoirs religieux et temporel.

Entre actualité politique et faits de société, Sud Quotidien rapporte à sa une que des marchands ambulants ‘’défient Khalifa Sall’’, le maire de Dakar, dans le cadre de la conduite d’un projet de désengorgement que la municipalité de la capitale essaie de mettre en œuvre.

Sept volontaires de la mairie de Dakar ont été ainsi blessés et des marchands arrêtés, après des affrontements entre les agents de la municipalité de Dakar et des commerçants du marché des HLM, dans la proche banlieue dakaroise, précise le journal.

‘’Vive tension à Nioro’’, où le député libéral El Hadji Wack Ly a été agressé par le préfet de ce département de la région Kaolack, sur fond de différend foncier, rapporte Walf Grand-Place, précisant à sa une que le préfet a été suspendu suite à ces incidents. De plus, ‘’les populations lui donnent 48 heures pour quitter la localité’’, selon le journal.

Le quotidien L’As annonce l’ouverture d’une enquête sur la gestion du Port autonome de Dakar et du Conseil sénégalais des chargeurs (COSEC). La Division des investigations criminelles (DIC) a été chargée de cette enquête par le procureur de la République, sur la base d’un rapport de l’Inspection générale d’Etat (IGE), précise le journal.

Le Populaire évoque un ‘’scandale’’ autour de l’assurance des pèlerins, évoquant un marché de gré à gré de 140 millions de francs CFA revenu à la Compagnie nationale d’assurances et de réassurances des transporteurs (CNART).

Thiey Le Journal se demande comment certains médias s’en sortent, vu la morosité persistante caractérisant l’environnement de la presse, pendant que L’Observateur célèbre le démarrage des activités de la Télévision futurs médias (TFM). ‘’Ça démarre aujourd’hui !’’, s’exclame le journal.

Le journaliste-écrivain Abdou Latif Coulibaly est ‘’livré à un jury populaire’’, après son inculpation dans l’affaire Sudatel, du nom de la société soudanaise adjucataire de la troisième licence sénégalaise de téléphonie globale, rapporte Le Matin.

Le verdict du Comité national de gestion de la lutte (CNG) à propos du résultat contesté du combat Modou Lô-Baye Mandione continue d’occuper les quotidiens sportifs, à l’image de Walf Sports. ‘’Pourquoi les télés ont raté les images’’ de la chute, titre le journal en interrogeant notamment des réalisateurs.

Même après sa défaite, Baye Mandione continue de clamer que son adversaire Modou Lô le craint, selon des propos rapportés par Sunu Lamb, quotidien spécialisé dans l’actualité de la lutte.

Le Soleil des Sports lui rapporte qu’en perspective de la prochaine saison de lutte, Eumeu Sène, le lutteur de l’écurie ‘’Boul Falé’’ dit sa ‘’préférence’’ pour Yékini, le roi des arènes sénégalaises.

Les Lions veulent d’abord que leurs primes leur soient payées avant de jouer contre la République démocratique du Congo, dans le cadre des éliminatoires de la prochaine Coupe d’Afrique des nations (CAN). ‘’Payez les primes, sinon on ne joue pas’’, dit Pape Malickou Diakhaté cité par le quotidien Stades.

APS

Mercredi 1 Septembre 2010 - 15:58



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.