contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Les journaux évoquent Sénégal-Algérie et les témoignages contre Karim Wade



Le match Sénégal-Algérie de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football et les témoignages à charge contre Karim Wade au procès des biens présumés mal acquis sont les principaux sujets abordés par les quotidiens reçus mardi à l’APS.



Les journaux évoquent Sénégal-Algérie et les témoignages contre Karim Wade
Leader du groupe C avec quatre points (+1), le Sénégal aura besoin d’un point, mardi à partir de 18 heures GMT contre l’Algérie, pour se qualifier au second tour de la CAN 2015.

‘’(La) défaite est interdite au Lions’’, selon Le Populaire qui écrit : ‘’A défaut d’une victoire, le Sénégal est tenu d’accrocher le nul face à l’Algérie pour éviter m’élimination’’.

Evoquant cette rencontre, Direct info relève que ‘’c’est le match de Giresse’’, tandis que Waa Sport affiche à sa Une : ‘’Droit au but’’. Pour le quotidien L’As, ‘’ça passe ou ça casse’’. Pour sa part, le journal Stades rappelle qu’un point ‘’suffit pour les quarts’’.

Le Quotidien revient sur les témoignages dont celui de Mamadou Seck, ancien ministre des Transports aériens au procès Karim, sur la constitution de la société Aviation Handling Service (AHS), estimant que ce fut ‘’Une journée à charge’’.

‘’Le prévenu n’a pas été chanceux hier (lundi). L’ancien ministre Mamadou Seck, le directeur de la sûreté, Cheikh Ndiaye, le superviseur de passagers et enregistrements Balla Dièye, le cadre de Menzies Noël Louis José Deconnick l’ont mouillé à des degrés différents’’, note le journal.

‘’Selon eux, ajoute Le Quotidien, Wade-fils, Mamadou Pouye et Bibo Bourgi ont été dans toutes les procédures et activités de AHS qui opère à l’aéroport de Dakar’’.

‘’Le brouillard qui embrumait les personnages gravitant autour de AHS s’éclaircit peu à peu. Les charges des témoins ont levé un coin du voile sur ceux qui se cachaient derrière les pseudonymes ou noms de code dans les interactions de la société qui aurait couvert le détournement de 19 milliards dans l’affaire d’enrichissement illicite et de corruption’’, écrit Enquête. D'oul le titre d'ouverture de ce quotidien: ‘’La nébuleuse AHS à nu’’.

Selon Le Populaire, ‘’d’anciens dirigeants de AHS démasquent Karim Wade et Mamadou Pouye’’.

Pour Sud Quotidien, ‘’Karim et Cie ont été +mouillés+’’. ‘’Dans la création de la société AHS, patrimoine attribué à Karim Wade par la Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI), les administrateurs ont utilisé des noms de code (…) pour dissimuler leur véritable identité’’, explique Sud.

En solo, L’Observateur évoque le rapport de l’Inspection générale des finances sur les lotissements de la corniche Ouest en titrant : ‘’Abdoul Mbaye s’embourbe dans un terrain de 2194 mètres carrés’’’.

Le journal ajoute que le site a été loti de nouveau et affecté à des épouses de hauts magistrats.

Loin de ce sujet, Le Soleil revient sur la réouverture de la frontière terrestre avec la Guinée fermée depuis 6 mois pour cause d’Ebola et souligne qu’un dispositif de surveillance a été mis en place.


Mardi 27 Janvier 2015 - 07:55



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.