contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Les journaux expliquent les enjeux des élections de ce dimanche



PICCMI.COM– Les journaux expliquent, dans leur livraison du weekend, les enjeux des élections municipales et départementales de ce dimanche.



Les journaux expliquent les enjeux des élections de ce dimanche
"Des enjeux cruels", titre Enquête, qui explique que "les scrutins de dimanche ne seront pas de tout repos pour les principales formations politiques du pays et leurs figures de proue".

Avec ces élections, les partis politiques jouent "une partie de leur avenir immédiat dans les scrutins de dimanche", ajoute-t-il, soulignant qu’"une recomposition de l’espace politique national" est en perspective.

Le Quotidien partage cette analyse quand il écrit que "les municipales et les départementales sont cruciales pour les uns et les autres", dans la mesure où certains "verront leur avenir politique ralentir ou s’arrêter net", alors que d'autres "franchiront la ligne de départ d’une nouvelle carrière".

Selon ce journal, les enjeux sont surtout de taille dans les localités suivantes : Grand-Yoff, Parcelles Assainies, Thiès, Guédiawaye, Podor, La Médina, Saint-Louis, Dakar-Plateau et Mermoz Sacré-Cœur.

Walfadjri estime que "ces élections locales ont un caractère national (…) car il s’agit véritablement d’une élection pour ou contre Macky Sall et son régime".

Le journal Libération fait état de "locales à enjeu national".

Il s’agit d’un "test" en prélude de l’élection présidentielle de 2017, selon L’As, qui s’explique : une dizaine des 602 collectivités locales concernées par les élections "sortent du lot, attirent toutes les attentions et suscitent moult passions [en raison de] leurs enjeux nations". Sont cités Saint-Louis, Dagana, Podor, Kaffrine, Bambey, Dakar-Plateau, La Médina, Mermoz Sacré-Cœur, Grand-Yoff et Ziguinchor.

L’importance des élections et les violences survenues lors de la campagne inspirent ce titre au chroniqueur de Direct Info : "Aux urnes, pas aux armes !"

"Le Sénégal (…) a le devoir de prouver (…) qu’il n’a nullement usurpé sa solide et bonne réputation de terre de paix", d’autant plus qu’il est "un ilot de démocratie dans une Afrique (…) traversée par des courants contraires", ajoute-t-il.

Sud Quotidien pose "l’équation de la participation". "Il y a de fortes chances que des électeurs, ne se retrouvant pas dans la multitude de listes et ne comprenant pas les mécanismes du scrutin, s’abstiennent" d’aller voter, rapporte-t-il, citant un observateur politique.

Le Soleil s’intéresse à l’organisation matérielle des élections. "Tout est fin prêt pour un bon déroulement du scrutin. La CENA (Commission électorale nationale autonome) va déployer 7.000 superviseurs et 13.000 contrôleurs", annonce-t-il

Aps


Samedi 28 Juin 2014 - 10:28



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.