contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



Les propos d’Idrissa SECK sur le lieu de Pèlerinage de l’Islam sont "inadmissibles" et "blasphématoires" (Théologiens Égyptiens)



Les propos tenus par le candidat à la présidence sénégalaise de 2019 Idrissa Seck sur le lieu de pèlerinage des musulmans sont à la fois « inadmissibles » et « blasphématoires » et s’inscrivent en contradiction avec les paroles de Dieu prescrites dans le Coran et la Sunna du prophète Sidna Mohamed, Que la Paix et le Salut soient sur Lui, se sont indignés des théologiens de l’Université Al Azhar au Caire, haute autorité de l’Islam Sunnite.



Réagissant à ces propos, Docteur Fathi Abderrahmane Ahmed Hijazi, professeur de la Langue arabe à l’Université Al Azhar au Caire, a expliqué que Dieu a créé la Mecque, première mosquée et l’a érigée comme un lieu pour les anges autour duquel ils tournent. Et Lorsque Adam a été créé, il a tourné autour de la Kaaba pour une durée de 40 ans, a-t-il ajouté.
Après la création de la Kaaba, Dieu a créé la Mosquée Al Aqsa. Ceci a été rapporté par le prophète, Sidna Mohamed, Que la Paix et le Salut soient sur lui. « La Kaaba est la première mosquée bâtie sur terre. Ensuite, ce fut la mosquée Al-Aqsa. Les compagnons du prophète lui demandèrent quelle était l’intervalle du temps entre leurs construction, il répliqua : quarante ans ».
Sur ce, la mosquée sacrée est le lieu où tous les Musulmans s’y orientent pour accomplir leurs prières. En témoigne le verset coranique 96 de la Sourate Al Imrane : « La première Maison qui ait été édifiée pour les gens, c’est bien celle de Bakka (la Mecque) bénie et une bonne direction pour l’univers ».
De même, dans la Sourate Al Baqqara, verset 145, le Très Puissant a dit : « Certes nous te voyons tourner le visage en tous sens dans le ciel. Nous te faisons donc orienter vers une direction qui te plaît. Tourne donc ton visage vers la Mosquée sacrée. Où que vous soyez, tournez-y vos visages. Certes, ceux à qui le Livre a été donné savent bien que c’est la vérité venue de leur Seigneur. Et Allah n’est pas inattentif à ce qu’ils font ».
« Pour ceux qui ont des doutes sur ces vérités comme Idrissa Seck et autres, je leur dis que leur doute constitue un éloignement du livre saint. Celui qui doute du Coran est un mécréant et celui qui emprunte sa voie triomphe », insiste Docteur Fathi Abderrahmane Ahmed Hijazi.
Par conséquent, ceux qui évoquent ce sujet sont des gens qui ne résonnent pas, car, a-t-il affirmé, la parole du très Puissant est « décisive » et son jugement « n’est pas une plaisanterie ». « Ceci dit que tout débat sur ce sujet en dehors du Coran et de la Sunna n’a pas de valeur », a-t-il tranché.
De son côté, Cheikh Ahmed Kacem, Imam et prêcheur au ministère égyptien des Waqfs a réagi aux propos d’Idrissa Seck en soulignant que ceux qui « doutent de la Kaaba en tant que Qibla des musulmans, s’inscrivent en faux avec les paroles de Dieu prescrites dans le Coran et la Sunna du prophète Sidna Mohamed ».
Dieu a dit dans son Livre Sacré : « La première Maison qui ait été édifiée pour les gens, c’est bien celle de Bakka (la Mecque) bénie et une bonne direction pour l’univers ». (Sourat Al Imrane, verset 96).
Le terme Bakka est synonyme à Makka et le Bakk signifie la foule immense autour de la mosquée, a-t-il expliqué, ajoutant que lorsque Dieu a ordonné à son messager de changer la direction de la prière vers la Kaaba, il a dit dans son Coran : « Certes nous te voyons tourner le visage en tous sens dans le ciel. Nous te faisons donc orienter vers une direction qui te plaît. Tourne donc ton visage vers la Mosquée sacrée. Où que vous soyez, tournez-y vos visages. Certes, ceux à qui le Livre a été donné savent bien que c’est la vérité venue de leur Seigneur. Et Allah n’est pas inattentif à ce qu’ils font » (Sourate Al Baqqara, verset 145).
Selon ce Cheikh égyptien, la Mecque a été citée dans le Coran par diverses descriptions : Bakka, Makka, la mosquée sacrée et la terre bénie.
Et de conclure, que la « Mecque est la qibla choisie par Dieu pour toutes les mosquées construites sur terre ».
Pour rappel, le candidat à la présidence sénégalaise de 2019 Idrissa Seck a tenu des propos « gravissime » sur le lieu de pèlerinage des musulmans et la question palestinienne.
Lors d’un point de presse, tenu récemment sur des questions d’actualité, Idrissa Seck a dit que « Dieu, dans le Coran ne parle pas de Makkah, mais de Bakkah, qui renvoie étymologiquement aux pleurs, pourquoi est-ce qu’on penserait que le lieu de pèlerinage serait la Mecque et pas Jérusalem. Moi, j’ai la preuve de l’endroit exact où c’est, mais j’en parlerai à vous deux réunis : Israéliens et Arabes… ».
Les propos de Seck ont suscité un tollé de contestations chez nombreux de théologiens musulmans qui l’ont qualifiés de « gravissimes ».





APAnews

PiccMi.Com

Mercredi 23 Mai 2018 - 12:47



Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.