contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Les questions à se poser avant de craquer pour une tablette





Les questions à se poser avant de craquer pour une tablette
Bien choisir sa tablette n’est pas très compliqué à condition de se poser les bonnes questions. Voici les trois auxquelles il ne faudra pas se soustraire pour faire le bon choix.

iOS, Android ou Windows?

Trois systèmes équipent actuellement les tablettes: iOS (iPad), Windows 8.1 et Android. Le premier est le plus connu, est d’une grande simplicité d’utilisation et bénéficie d’une logithèque phénoménale. Il est toutefois verrouillé par Apple qui interdit l’installation de logiciels autres que ceux se trouvant dans l’App Store, sa boutique en ligne. Ce n’est pas le cas d’Android, qui autorise l’installation de n’importe quelle application et reste donc plus sensible aux logiciels malveillants.

Il existe quelques boutiques alternatives, la plus connue étant l’App-Shop d’Amazon. Enfin, les tablettes sous Windows acceptent en théorie tous les logiciels fonctionnant avec le système de Microsoft. En pratique, le processeur risque de peiner avec ceux qui demandent une bonne puissance de calcul. De plus, les applications destinées à l’interface tactile «Modern UI» ne sont pas encore légion: il faudra parfois s’armer de patience pour utiliser l’interface de Windows du bout du doigt.

Si la variété logicielle est un critère important, optez pour un iPad ou Android. Pour ne pas être (trop) dépaysé, Windows fera l’affaire. Enfin, les logithèques d’iOS et Android sont grosso modo équivalentes, le second conviendra toutefois mieux aux bidouilleurs et aux budgets serrés.

Quel usage?

Pour une utilisation occasionnelle ou pour des activités classiques (Web, lecture d’e-mails, discussion en ligne, visualisation de photos), une tablette d’entrée de gamme fera largement l’affaire. On en trouve désormais entre 100 et 200€ sous Android et à partir de 249€ chez Apple (iPad Mini). Pour ce prix, il ne faudra pas non plus en demander trop: la résolution de l’écran restera bonne, mais l’équipement ne sera pas dernier cri et la mémoire de stockage un peu exiguë. Vérifiez qu’il sera possible de l’étendre en ajoutant une carte micro SD.

Si l’on travaille, joue ou regarde des vidéos Full HD, une tablette utilisée quotidiennement doit avoir du répondant. Chez Apple, on optera pour un iPad d’avant-dernière ou de dernière génération (iPad Air ou Air 2, iPad Mini 2 ou 3) en prenant soin de choisir judicieusement la taille de la mémoire de stockage, non extensible.

Les inconditionnels d’Android porteront leur attention sur la version de l’OS installé (version 4.4 minimum, 5 souhaitée) et sur le processeur (4 cœurs minimum). La mémoire vive, celle qui sert à effectuer les calculs (à ne pas confondre avec la mémoire de stockage) doit être d’au moins 2Go.

Si vous stockez des vidéos, de la musique et de nombreuses photos, 32Go est le minimum conseillé en matière de mémoire de stockage. On pourra transiger à 16Go sous Android et Windows si la tablette dispose d’un emplacement Micro SD.

Quelle taille d’écran?

Pour une utilisation nomade, mieux vaut opter pour un format compact. Les tablettes dont la diagonale d’écran est comprise entre 7 et 8’’ (17,8 et 20,3cm) sont idéales puisqu’elles se glissent facilement dans un cartable ou un sac à dos encombré, voire un grand sac à main. Le format est parfait pour jouer ou regarder des vidéos. Les tablettes de 9 à 11’’ (22,3 à 28cm) sont plus confortables si vous souhaitez gérer vos emails ou surfer confortablement sur le Net.

Equipez-les d’un clavier Bluetooth et elles se substitueront à un notebook pour la prise de notes (idéal en fac ou en réunion). Enfin, Lenovo, Samsung et Acer proposent quelques tablettes à très grand écran (12 ou 13’’) qui séduiront en priorité les utilisateurs professionnels.

20 minutes


Jeudi 28 Mai 2015 - 10:21



Dans la même rubrique :
< >

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.