contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Les quotidiens commentent l'annulation du rassemblement du Parti démocratique sénégalais



L’annulation sur demande du khalife général des mourides, Serigne Sidy Mokhtar Mbacké, du rassemblement que le Parti démocratique sénégalais (Pds, opposition) projetait d’organiser vendredi à la place de l’Obélisque à Dakar, occupe la Une des quotidiens sénégalais reçus jeudi à APA.



Les quotidiens commentent l'annulation du rassemblement du Parti démocratique sénégalais
«Le khalife général des mourides à Me Wade : +Sa yengëtu yi tekk ko ci suf+ (arrête tes agitations, en langue wolof), titre Libération, soulignant que le secrétaire général national du Pds s'exécute en annulant son rassemblement de vendredi.

«Le khalife des mourides tord le bras à Wade», écrit Le Populaire à sa Une. Ce journal explique que Me Wade révèle un «ndigël» du khalife transmis par des émissaires.

Sur cette manif des libéraux du vendredi, Le Quotidien note que «Wade se dégonfle» et que l'appel du khalife l'a fait reculer.

Pour Walfadjri, «le khalife désarme Wade». «Wade annule sa manif de demain», renchérit Le Témoin.

De son côté, Sud Quotidien parle d‘un simple report et donne «les rasions d'une reculade». «La détermination des autorités étatiques à faire face aux troubles à l'ordre public, les divisions au sein du Pds, l'annonce de la poursuite de la traque des biens mal acquis et le soutien de la France et des Etats-Unis, sont autant de raisons qui expliquent la reculade du Pds», explique Sud Quotidien.

Revenant sur le Comité directeur du Pds tenu hier, Le Quotidien informe que «Karim Wade est maintenu candidat, quitte à boycotter la présidentielle de 2017».

«Les coulisses du Comité directeur du Pds : Karim Wade (candidat) ou rien», titre La Tribune.

A la Une du journal EnQuête, le dernier Premier ministre du régime libéral, Me Souleymane Ndéné Ndiaye «cogne le Pds» et soutient : «Si Dieu me prête longue vie, je serai candidat e 2017. La candidature de Karim est une mascarade. Pour le délit d'enrichissement illicite, Karim est innocent».

Poursuivant l'affaire Karim Wade condamné le 23 mars dernier à 6 ans de prison ferme et à une amende de 138 milliards f cfa, et de ses trois co-accusé, Mamadou Pouye, Bibo Bourgi et Alioune Diassé, condamné eux à 5 ans de prison ferme et à une amende de 138 milliards f cfa chacun, L'Observateur écrit que «l'Etat espère 997 milliards» de ces derniers.


Jeudi 26 Mars 2015 - 07:25



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.