contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Les quotidiens commentent la victoire de Bombardier



La victoire du lutteur Bombardier face à Modou Lo, samedi à Dakar, est l’un des sujets mis en exergue dans les journaux reçus lundi à l’APS.



Parlant de la victoire de Bombardier, Enquête constate que ‘’B52 pulvérise le Roc’’. Le journal note que Bombardier conserve sa couronne de roi des arènes ‘’devant un adversaire teigneux’’ et se ‘’dit prêt à affronter de nouveau Yékini’’.

Le Populaire indique que ‘’le B52 bombarde Modou Lo’’, ajoutant que ‘’Le Roi des arènes, c’est Bombardier (...)’’.

Pour sa part, Le Témoin au quotidien présente Bombarder en ‘’fin stratège’’ et signale que Serigne Ousmane Dia ‘’a encore déjoué les pronostics’’.

‘’Le B52 de Mbour a été impérial face à un Modou Lo déterminé à la détrôner. Peine perdue (…)’’, écrit le journal qui souligne que le lutteur des Parcelles Assanies ‘’ a commis l’erreur de vouloir lutter et frapper tout en s’accrochant au colosse mbourois’’.

‘’Cela été fatal au chouchou des Parcelles Assainies victime d’un plaquage de Bombardier qui a mis à profit une tentative de son adversaire de se dégager pour l’envoyer au sol’’, ajoute Le Témoin au quotidien.

Après sa victoire, ‘’Bombardier largue des missiles’’, affiche L’As à sa Une. Entre autres, le lutteur confie : ‘’Modou Lo n’était pas mon seul adversaire, je luttais contre d’autres gens tapis dans l’ombre’’.

’’Je veux rivaliser avec les jeunes pour ce qui reste de ma carrière. Si c’était Yékini le sauveur de l’arène, la lutte serait mort depuis (…)’’, affirme le tombeur de Modou Lô.

L’As revient aussi sur la mort du jeune Ndiaga Ndiaye à Grand-Yoff, lors d’une opération de police. Le journal souligne que les témoins entendus par la Division des investigations criminelles (DIC) ‘’enfoncent le policier Cheikh Diop’’.

Revenant sur la mort, par balle, de Ndiaga Ndiaye et la ‘’multiplication de bavures’’, Le Quotidien constate une ‘’police d’impunité’’. Dans cette affaire, Le journal souligne que ‘’l’agent Cheikh Diop (a été) arrêté, le commissaire de Dieupeul affecté à Bambey’’.

’’La police présente ses excuses ; la DIC poursuit ses auditions’’, signale la même publication.

‘’Le derniers cas de bavures policières qui se sont soldées par mort d’homme ont été confiés par les autorités judiciaires à la DIC, un démembrement de la police. Pour la plupart des dossiers judiciaires, les mis en cause ne reçoivent pas la condamnation de
la part de la justice à la dimension des actes présumés pour lesquels ils sont poursuivis’’, note Le Quotidien.

‘’D’où le sentiment, ajoute le journal, pour les victimes d’assister à un règne de l’impunité’’.

Dans son édition du jour, Walfadjri parle de ‘’la République des faits divers’’, après l’affaire du consul général du Sénégal à Marseille (France), Tamsir Faye, arrêté puis libéré, relevé le même jour ‘’pour des mesures conservatoires’’ et sommé de regagner Dakar avec sa famille.

Tamsir Faye avait été arrêté mercredi à Marseille par la police. Il est accusé d’ivresse et d’exhibitionnisme.

‘’Les trois années du président Macky Sall au pouvoir sont marquées par des écarts de comportements de hauts responsables de l’APR, parti au pouvoir, et de la République. Des comportements déviants, très loin des slogans de vertu prônés par le régime’’, écrit Walf.


Lundi 27 Juillet 2015 - 09:15



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.