contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Les quotidiens dégonflent la bulle socialiste



PICCMI.COM- Les quotidiens sénégalais ont restreint, samedi, leur couverture avec les états d'âme de la hiérarchie du Parti socialiste (PS), en consacrant, par ailleurs, divers sujets d'intérêt national relatifs, notamment, à l'économie, l'éducation et la religion.



Les quotidiens dégonflent la bulle socialiste
"Cacophonie générale en vue du congrès des 6 et 7 juin. Le PS dans tous ses états", note Sud Quotidien, à l'instar de L'As qui signale le "remue-ménage chez les socialistes" et en tire ce constat: "Le PS va à vau-l'eau".

"Khalifa Sall se cramponne et refuse d'être désavoué", selon L'As qui parle des états d'âme du président du Comité national de pilotage et d'évaluation (CNPE) des opérations de renouvellement des instances du PS.

"Aïssata Tall se ressource à Podor", ville du Nord dont elle est le maire. Cette avocate de profession s'était présentée en rivale d'Ousmane Tanor Dieng, pour le poste de secrétaire général du PS. M. Dieng, titulaire sortant, est candidat à sa succession.

A propos du secrétariat général du PS, Walfadjri redoute le "congrès sans éclat", 18 ans après le "congrès sans débat" avec le sacre de M. Dieng comme chef du parti, sous la bénédiction de l'ex-président Abdou Diouf.

Parlant du congrès 2014, à l'orée de la campagne électorale des élections municipales et départementales, Walfadjri soutient que "les socialistes ratent le train de l'histoire". "Tanor face à lui-même", poursuit-il.

Loin de ces tiraillements partisans de l'ancienne formation au pouvoir de 1960 à 2000, Enquête explore le sujet de la finance et des produits islamiques et en sort cette remarque: "Le Hala, (un) business émergent". Le journal fait le détail avec les "offres licites" constituées de celles-ci: "Moudabara, Ijara, Sukuk", etc.

"Bière et champagne hala frappent aux portes", selon Enquête qui souligne par ailleurs les options offertes au gouvernement, ainsi que les conditions d'accès tout en rappelant ce "business profite à des pays à 90% non musulmans".

De son côté, Le Soleil traite de la lutte contre le chômage. Il signale que la Banque africaine de développement (BAD) a mobilisé 18 milliards de francs CFA l'emploi des jeunes et des femmes sénégalais.

Le ministre de la Jeunesse, de l’Emploi et de la Promotion des valeurs civiques, Benoit Sambou, qui procédait, vendredi, au lancement du Projet d’appui à la promotion de l’emploi des jeunes et des femmes (PAPEJF), "a mis l’accent sur la phase suivi-évaluation dans l’exécution des activités prévues", rapporte le journal. Ce projet a été lancé en présence du représentant résident régional de la BAD au Sénégal, Amadou Lamine N’dongo.

Par ailleurs, ce geste pourrait apaiser une certaine tension. Des jeunes sénégalais ont fait montre de leur insatisfaction envers les pouvoirs publics.

Concernant la crise dans les universités publiques du Sénégal, le journal La Vérité du jour affirme que le ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, Mary Teuw Niane, serait assis "sur une poudrière". Ses relations heurtées avec les délégués d'étudiants et les syndicalistes du secteur sont passées à la légende.

"Vidée de ses cerveaux au profit des policiers, regrette Direct-Info, l'université se transforme en "un temple musclé". Face aux violences des manifestations d'étudiants, les autorités ont installé un dispositif des forces de l'ordre.

Aps


Samedi 31 Mai 2014 - 12:50



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.