contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Les quotidiens traitent en priorité la "tournée économique" du président Sall



La politique a dominé l'économie dans le traitement fait par les quotidiens de la "tournée économique" du président Macky Sall dans les régions de Fatick, Kaffrine et Kaolack (centre).



Les quotidiens traitent en priorité la "tournée économique" du président Sall
"Jeux troubles autour du mandat de Macky", titre L'Observateur sur sa une, en expliquant que le débat est "toujours" articulé autour des "voies" à emprunter pour réduire à cinq ou maintenir à sept ans le mandat du président Sall.

Dans ce journal, Moussa Sarr, le porte-parole de la LD, un parti membre de la majorité présidentielle, se prononce pour l'organisation d'un référendum sur la durée du mandat de Macky. "Je pense que la démocratie n'a pas de prix", soutient-t-il, en ajoutant que "le poids économique du référendum ne doit pas être un obstacle à son organisation".

"Un référendum, quel référendum ? Celui pour demander d'arrêter à cinq ans le mandat en cours de sept ans du président Macky Sall ou celui pour changer la durée du mandat présidentiel dans la Constitution ?" se demande Sud Quotidien.

"Arrêtez", a lancé le président Sall aux responsables de son parti, qui font des commentaires sur la durée de son mandat présidentiel, rapporte Le Témoin Quotidien. Cet appel fait écrire au même journal, au Populaire et à L'As qu'il s'agit de "la fin de la récréation", ou "la fin de la cacophonie", selon l'expression du journal Le Quotidien.

Sud Quotidien voit du "clair-obscur" dans les propos tenus par Macky Sall à Nioro, car à cette phrase soulignée par Le Populaire, le leader de l'Alliance pour la République (APR) ajoute : "Je ne reviendrai pas sur ma parole." Autrement dit, la promesse faite aux électeurs en 2012 d'exercer un mandat de cinq ans au lieu des sept ans prévus par la Constitution.

Au contraire d'autres journaux, Le Soleil s'appesantit la portée économique de la visite du président de la République dans le centre du pays. "Macky Sall lance les travaux de réhabilitation de deux tronçons", titre ce journal, en annonçant ensuite que "Kaffrine évalue ses besoins à 344 milliards de francs CFA".

"Pour se moderniser, la région de Kaffrine a besoin d'un important programme de construction d'infrastructures routières et d'équipements estimé à 344.431.664.403 francs CFA", explique Le Soleil.

Le chef de l'Etat va présider un conseil des ministres dans la capitale de cette région, mercredi.

L'Observateur estime que Kaffrine, l'une des régions que visite le chef de l'Etat depuis dimanche, "manque quasiment "De toutes les capitales régions, Kaffrine est la seule qui n'a pas de centre de santé", signale ce journal, qui énumère "une kyrielle de doléances" à soumettre au président Sall par les populations de cette région.

Aps


Lundi 13 Avril 2015 - 08:53



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.