contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



Les relations entre Me Wade et son successeur toujours en exergue



Les quotidiens parvenus à l'APS se font principalement l'écho des tensions entre l'ancien président de la République Abdoulaye Wade et son prédécesseur Macky Sall.



Les relations entre Me Wade et son successeur toujours en exergue
‘’Le leader du Parti démocratique sénégalais (PDS) est décidé à croiser le fer avec son successeur Macky Sall. Me Abdoulaye Wade annonce qu’il tentera de détruire Macky Sall et sa famille’’, rapporte le journal Le Quotidien.

L’ancien président de la République ‘’maintient ses accusations à l’encontre du frère du président de la République et annonce une plainte contre Aliou Sall, à qui il reproche de mettre +la main sur les ressources nationales’’, ajoute le journal.

‘’Macky m’a déclaré la guerre’’, affirme Me Wade dans des propos rapportés par Direct Info. ‘’À la guerre comme à la guerre, après les menaces, place aux coups, du père de Karim Wade contre son successeur à qui il promet l’enfer s’il ne quitte pas le pouvoir très rapidement’’, note le journal dans son billet du jour.

‘’La guerre du pétrole’’, affiche La Tribune, en allusion au fait que cette situation est partie des accusations portées par l’ancien président à l’encontre de Aliou Sall, frère de son successeur, qui détiendrait frauduleusement 30% des actions d’une société pétrolière bénéficiaire d’un contrat de recherche et d’exploitation au Sénégal.

‘’Une odeur de souffre dans une guerre sans merci du pétrole. Wade, en véritable commandant, s’engage à sortir vainqueur. Et la victoire pour lui, c’est la destruction de la famille Sall’’, commente La Tribune.

‘’Déjà atteint par l’emprisonnement de son fils (Karim Wade, poursuivi pour enrichissement illicite présumé), le voilà qui multiplie les déclarations incendiaires et les menaces. L’ex-président, en véritable stratège, a l’expérience nécessaire pour toucher là où ça fait mal’’, ajoute La Tribune.

‘’Abdoulaye Wade se radicalise de plus en plus. Une semaine après avoir réclamé le départ du président de la République et l’organisation d’une élection anticipée, le +vieil+ opposant revient à la charge : il annonce une période d’affrontement et se dit prêt à apporter la réplique à Macky Sall en s’attaquant à sa famille’’, indique Walfadjri.

‘’Dans sa guerre contre Macky Sall et son régime, le pape du SOPI est passé à la vitesse supérieure’’, constate L’Observateur. ‘’Un Mortal Kombat entre Me Abdoulaye Wade et ancien fils spirituel, Macky Sall. Voilà ce à quoi les Sénégalais risquent d’assister, au cas où l’ancien président de la République et son ancien N2 ne reviendraient pas à de meilleurs sentiments’’, fait observer Le Populaire.

De mauvais augure pour tout dire. ‘’Jusqu’à présent, je n’ai rien dit. Il a mis mon fils en prison, il a porté plainte contre moi, on l’a traqué partout et ils n’ont rien vu. Ainsi maintenant j’ai décidé de l’affronter. Et c’est lui qui a déclenché les hostilités’’, déclare Me Wade dans des propos rapportés par Sud Quotidien.

‘’La guerre fait rage’’, commente L’As via sa manchette. ‘’Wade et Aliou Sall se tirent dessus’’, signale Libération. Mais le dernier nommé ne se limite pas à cela, puisqu’il ‘’brandit ses preuves pour démentir Wade’’, rapporte le quotidien Libération.

Il ‘’a démenti l’ancien président de la République Abdoulaye Wade qui l'a accusé de détenir 30% des parts de Petro-Tim. Selon lui, Petro-Tim Sénégal n’est pas la propriété de la famille Sall, mais seulement placée sous la gérance d’Aliou Sall’’, écrit libération.

‘’Si Wade était de ma génération, j’allais lui apporter une réplique qu’il n’oublierait jamais de sa vie’’, rapporte L’As, citant Aliou Sall. Aliou Sall est sortie de sa réserve’’ pour nier les accusations portées contre lui par Me Wade, indique de son côté Walfadjri.

Le frère de l’actuel président de la République a soutenu, en conférence de presse, ‘’qu’il n’a aucune part, ni aucune action dans une société qui œuvre dans le pétrole ni au Sénégal, ni à l’étranger’’, selon Enquête.

‘’La bataille des preuves’’, note Le Témoin quotidien. ‘’Tout ce que dit Wade est archi-faux’’, ajoute-t-il en citant Aliou Sall. Le frère du président Sall déclare, dans les colonnes du journal Le Quotidien, prendre ‘’les Sénégalais à témoin’’, en faisant ces précisions.


Vendredi 28 Novembre 2014 - 09:08



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.