contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



Les souvenirs de Bocandé à la Une, avec la déclaration de patrimoine de Macky Sall





Les souvenirs de Bocandé à la Une, avec la déclaration de patrimoine de Macky Sall
La presse quotidienne continue d’évoquer la disparition de l’ancienne légende des Lions Jules François Bocandé, à côté des commentaires à la chaîne suscités par la déclaration de patrimoine du président Macky Sall.

Stades annonce ainsi que le corps de l’ancien attaquant emblématique des Lions, Jules Bocandé, décédé lundi à Metz des suites d’une opération chirurgicale, est attendu ‘’à Dakar la semaine prochaine’’. ‘’Chez à Liberté 6, chez Mme Fonseca Aimée Bocandé, que les condoléances seront reçue’’, rapporte le quotidien sportif.

‘’Boc, tel qu’il a vécu’’, affiche Walf Sports avec l’ambition de revenir pour ses lecteurs sur la trajectoire du footballeur. ‘’Un cierge, une photo. Le deuil a commencé en attendant le corps de Jules François Bocandé. Preuve qu’il restera éternel, les témoignages continuent d’affluer’’, signale ce journal.

‘’Dans une ambiance mélancolique, la maison d’Aimée Bocandé, la sœur de Jules François Bocandé, sise à Liberté 6 Extension, ne désemplit pas depuis lundi, jour du décès de son frère. Plongée dans l’émoi, la famille Bocandé, est revenue sur les derniers moments de Jules…’’, rapporte également Enquête.

Au sujet de la déclaration de patrimoine du chef de l’Etat, L’Observateur donne le ton aux autres quotidiens, en titrant : ‘Un milliard de soupçons sur Macky Sall’’. ‘’Il a gagné environ 300 millions FCFA dans sa vie et revendique des biens de plusieurs milliards’’, note le quotidien.

Le journal cite Mouhamadou Mbodj, coordonnateur du Forum civil, antenne sénégalaise de l’ONG Transparency International. ‘’La Cour de répression de l’enrichissement illicite peut demander à Macky Sall comment il a assemblé ses biens’’, déclare M. Mbodj.

Sur le même sujet et sur d’autres questions, la Tribune pointe. ‘’Ces erreurs qui peuvent couler Macky (Sall)’’. ‘’La gestion peu efficace de la déclaration de patrimoine du nouveau président combinée aux erreurs d’appréciation et la tenue des hommes peuvent être fatales au nouveau pouvoir’’, annonce ce journal.

‘’La fin de l’état de grâce’’ pour le nouveau président, tranche Le Pays dont la manchette est illustrée par une image suggestive de Macky Sall qui semble en intense réflexion.

‘’Après quarante jours seulement à la tête de l’Etat, le président de la République, Macky Sall, est désormais contraint, d’affronter la réalité de la contestation interne et de la grogne généralisée dont la presse commence à se faire l’écho’’, souligne-t-il.

Pour le reste, l’actualité politique de façon générale une part relativement importante dans les colonnes des journaux, avec notamment Siweul ouvrant sur ‘’L’héritage de Wade à Macky’’ à propos notamment des accords liant le gouvernement au Syndicat autonome des enseignants du supérieur (SAES).

‘’Entre les deux tours de l’élection présidentielle du 26 février 2012, le président Abdoulaye Wade a rencontré le SAES’’, rappelle le journal. Des accords en suivi cette rencontre, ‘’ce qui a permis aux enseignants de lever le mot d’ordre d’après plusieurs mois de perturbations.

L’année académique a été sauvée de justesse. Reste à savoir si le nouveau pouvoir va appliquer ses accords’’, se demande le journal.

Selon Le Quotidien, ‘’Wade à l’ œil sur Guiss Guiss’’, la coalition née des flancs de sa formation, le Parti démocratique sénégalais, en perspectives des prochaines législatives du premier juillet prochain.

‘’Abdoulaye Wade solde ses comptes avec ses anciens collaborateurs entrées en dissidence en demandant l’audit de l’Assemblée nationale, du Sénat et du Conseil économique et social’’, écrit ce journal.

A propos justement des législatives, Sud Quotidien titre : ‘’La lutte des places éclipse les enjeux’’. ‘’Véritable choc des ambitions, le rush effréné vers la députation a fini de causer, au sein des coalitions politiques, césure et fractures’’, écrit Sud Quotidien.

‘’Les guerres de positionnement, les tiraillements et les coups fourrés scellent, avec le dépôt des listes d’investitures aux législatives, la fin d’idylles souvent contre-nature des acteurs politiques, aujourd’hui davantage obnubilés par leur admission à l’Assemblée nationale que la prise en charge des urgences de l’heure’’, ajoute le même journal.

Alors que Le Populaire annonce que l’ONG Transparency International ‘’veut aider le Sénégal à rapatrier les fonds’’ que l’ancien régime aurait planqués à l’extérieur, Rewmi quotidien et L’As ouvre Cheikh Béthio Thioune, le guide des ‘’thiantacounes’’ incarcéré pour le double meurtre de deux de ses talibés dans son fief de Keur Samba Laobé (Mbour).

Le premier des deux journaux cités revient sur le quotidien des 7 épouses de guide mouride, consacré entièrement à la ‘’prière’’ et aux ‘’aumônes’’, là où le second quotidien rapporte que le guide mouride ‘’réclame plus de jours de visite’

APS

Mercredi 9 Mai 2012 - 11:18



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.