contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Loi-cadre: Mary Teuw Niane rencontre le SAES, vendredi





Loi-cadre: Mary Teuw Niane rencontre le SAES, vendredi
La loi sur les universités publiques sera au menu de la rencontre prévue vendredi après-midi entre le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Mary Teuw Niane, et le Syndicat autonome de l'enseignement supérieur (SAES).

''L’objectif (de cette rencontre) est de finaliser les points de revendications et de trouver un consensus sur l’ensemble des réformes sur les universités’’, a indiqué Mary Teuw Niane qui s’exprimait, mardi, lors d’une conférence de presse.

Le gouvernement a engagé depuis plusieurs mois des négociations avec le SAES dont la plupart des points de revendications tournent autour des libertés et la sécurité indispensables à l’objectif de formation, le conseil d’administration, l’accessibilité des universités publiques à tous, etc.

La loi relative aux universités publiques du Sénégal a été votée en décembre dernier à l’Assemblée nationale. Elle vise à rationnaliser la gouvernance institutionnelle et académique des universités à travers l’unification du cadre légal et réglementaire.

Le syndicat dénonce ce texte, estimant qu'il ''porte atteinte à la liberté des universités’’. Ce mouvement de contestation a été ponctué de marches et de débrayages.

Une cérémonie d’incinération de la loi a été récemment organisée dans les cinq universités publiques du Sénégal : Université Cheikh Anta Diop de Dakar, Université de Thiès, Université Alioune Diop de Bambey Université Gaston Berger de Saint-Louis et Université Assane Seck de Ziguinchor.

Aps


Mardi 3 Mars 2015 - 20:50



Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.