contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



Louga : un jeune retrouvé pendu dans sa chambre



Une mère de famille a découvert avec ses voisins, vendredi matin à Louga, le corps sans vie de son fils de 25 ans, pendu dans sa chambre, a appris l’APS de source sûre.



Louga : un jeune retrouvé pendu dans sa chambre
Le darme s’est produit à Médina Salam, dans la périphérie de la ville. C’est après s’être inquitée de l’absence de son fils de la maison familiale que la mère du défunt décide d’aller voir, s’il n’était pas à l’intérieur de sa chambre. Mais, les nombreux coups qu’elle assène à la porte ne donneront rien.

Elle sollicite alors l’aide des voisins de son fils. Une fois arrivés sur les lieux, ces derniers défoncent la porte et découvrent le corps de la victime, une corde attachée au cou.

Alertés par les cris et les pleurs qui ont suivi cette découverte macabre, de nombreuses personnes se précipitent sur les lieux. Ce qui donne lieu à des spéculations sur le drame. Ainsi, pendant que les uns évoquent le suicide, d’autres n’hésitent pas à envisager la piste du meurtre.

Informés, les sapeurs pompiers sont venus enlever le corps sans vie du jeune homme qu’ils ont déposé à la morgue de l’hôpital régional de Louga après un tour au commissariat central.

La police a ouvert une enquête pour déterminer les circonstances de la mort de la victime qui habitait à un pâté de maisons de ses parents.

Selon des parents rencontrés au commissariat, le défunt était un homme calme et réservé, mais sujet à des manifestations sporadiques de troubles de mémoire.

Le jeune homme, dont les problèmes de santé n’étaient pas connus de tous, passait pratiquement tout son temps à prier et à réciter le Coran chez lui ou à la mosquée du coin appelé ‘’Fakh Deuk’’ et située derrière le quartier Officiel Artillerie.

APS

Samedi 18 Septembre 2010 - 10:10



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.