contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



MACKY SALL APPELLE L’AFRIQUE À FAIRE LA RÉVOLUTION DU CHEMIN DE FER





Macky Sall, président de la république du Sénégal
Macky Sall, président de la république du Sénégal
Le président de la République, Macky Sall a appelé, mardi à Cape Town (Afrique du Sud), l’Afrique à faire la révolution du chemin de fer pour développer le commerce intra-africain.


Macky Sall s’exprimait lors du Forum d’affaires Afrique du Sud/ Sénégal organisé à Cape Town en marge de sa visite d’Etat de 72 heures qui s’achève ce mercredi en Afrique du Sud.

"L’Afrique doit faire la révolution du chemin de fer. Ils nous faut communiquer entre pays africains pour assurer le commerce intra-africain. Aujourd’hui par exemple le Sénégal n’a pas de chemin de fer avec le Mali" a souligné le chef de l’Etat sénégalais.

"Dans ce domaine du transport ferroviaire, l’Afrique du Sud a un avantage comparatif" a-t-il ajouté en présence d’hommes d’affaires sénégalais et de responsables de l’Agence de promotion des grands investissements (APIX) et du Fonds souverain d’investissements (FONSIS).

"En tant qu’africain, c’est une fierté de voir les Sud africains se battre pour leur pays. J’invite le secteur privé à investir car les Etats sont là pour lever les obstacles. La distance entre les deux pays ne doit pas être un obstacle" a fait remarquer Macky Sall.

Et le chef de l’Etat sénégalais d’ajouter que "nous avons à harmoniser et à coopérer en tant que pouvoirs publics mais c’est le secteur privé qui doit faire le reste".

Au cours de ce Forum d’affaires, "22 sur les 24 rencontres B/B, deux panels sur les infrastructures et l’agrobussiness" ont été tenus, informe la Confédération des employeurs du Sénégal (CNES).


Mercredi 25 Octobre 2017 - 09:39



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 12 Décembre 2018 - 12:05 Aqmi dément la mort du chef Djihadiste Amadou Koufa


Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.