contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



MACRON va engager 26 milliards à Saint-Louis





Photo d'illustration
Photo d'illustration
Le Président Macky Sall et son hôte, Emmanuel Macron se sont rendus à Guet Ndar pour s'enquérir des dégâts de l'érosion côtière. Et pour y faire face, le Président français a annoncé que son pays mettra 15 millions d'euros (près de 26 milliards de FCFA) pour aider à régler le problème.

"Cette érosion côtière qui s'est accélérée ces dernières années, ce sont des vies bousculées, des habitations détruites, des activités économiques détruites. Ce sont des populations qui vivent dans la peur dans un endroit qui est un des plus densément peuplé d'Afrique. Notre responsabilité c'est d'agir. C'est pourquoi je viens ici avec la volonté de compléter ce que fait le gouvernement sénégalais dans la partie nord. L'Agence Francaise de développement) investira sur le terrain 15 millions d'euros pour protéger toute la partie où nous sommes, de cette érosion", a-t-il annoncé au cours de la visite.

Emmanuel Macron ajoutera qu'une partie de ces 15 millions d'euros servira aussi à aider les populations qui sont impactés par ces changements". Le Président de la banque mondiale a lui aussi annoncé que son institution engagera 30 millions d'euros pour faire face aux problèmes environnementaux de Saint-Louis.

Le Président Macron a aussi annoncé que son pays mettra 25 millions d'euros pour la réhabilitation du patrimoine culturel de la ville tricentenaire : "Nous allons aussi investir 25 millions d'euros sur la restauration du patrimoine culturel, sur la restauration de la cathédrale, de la Place Faidherbe" a assuré Emmanuel Macron.


Samedi 3 Février 2018 - 18:32



Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.