contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



MADICKE NIANG REAGISSANT AUX INFORMATIONS DU « QUOTIDIEN » « Aucun membre de ma famille n’a eu à soustraire de l’argent »



Réagissant hier, lundi 23 août, aux informations de nos confrères du Journal le Quotidien qui dans leur édition du vendredi 20 août dernier ont publié un article intitulé : « vol au domicile du Ministre d’Etat Me Maître Madické Niang », le plénipotentiaire sénégalais dément. Il a affirmé, dans un communiqué envoyé à notre rédaction hier que : « Les faits tels que relatés par « le Quotidien » sont dénués de tout fondement, car aucun membre de sa famille n’a eu à soustraire de l’argent au ministre d’Etat à son insu.



MADICKE NIANG REAGISSANT AUX INFORMATIONS DU « QUOTIDIEN » « Aucun membre de ma famille n’a eu à soustraire de l’argent »
Le Ministre d’Etat tient à rappeler qu’il s’est toujours évertué à inculquer à ses enfants les valeurs cardinales de notre société. Toutefois, ayant toujours eu, par la grâce de Dieu, les moyens de le faire, il a constamment manifesté beaucoup de générosité à l’endroit de ses enfants et des autres membres de sa famille ». On se souvient cependant que nos confrères du journal Le Quotidien avaient informé dans leur édition précitée sur le fait que « Massamba Niang, fils du ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères fait encore parler de lui. Et comme d’habitude, il a délesté de l’argent à autrui, sauf que cette fois-ci, c’est son père qui est victime du larcin.

Après son forfait, en complicité avec ses jeunes frères, ils se sont offert un long séjour princier dans un nouvel hôtel de luxe en compagnie de filles de joie et ont même acheté un véhicule 4×4 neuf et d’autres biens à l’aide d’une mallette bourrée de fric qu’ils dépensaient sans compter » Et d’ajouter, :« toujours selon nos sources, ces fils Niang se sont même payé une villa… aux Almadies et mûrissaient l’idée de s’offrir une boîte de nuit, histoire de mieux fructifier leurs investissements. Des affirmations de nos interlocuteurs, qui cachent mal l’importance de la somme délestée au ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères.

Si d’aucuns parlent de 700 millions de francs, d’autres préfèrent mettre des gants en indiquant qu’il s’agit de centaines de millions, sans aller loin. Mais un membre de la famille que Le Quotidien a joint par téléphone hier, jure qu’il s’agit de moins de… 30 millions de francs Cfa, tout en s’empressant d’ajouter que Madické Niang a réussi à reprendre une bonne partie de la somme. Toujours est-il que les liasses de billet semblent gargantuesques et certains de nos interlocuteurs n’ont pas manqué de s’interroger sur l’origine de cet argent que Madické Niang n’aurait pas jugé utile de déposer dans une banque (…) »

Une image que n’accepte assurément pas le père. Il récuse aussi le fait de garder des sommes importantes à la maison. Selon lui, « le Ministre d’Etat, avocat, hommes d’affaires et homme d’Etat, ne s’aventurerait jamais à conserver à domicile les montants faramineux indiqués dans le journal alors qu’il dispose de plusieurs comptes bancaires » (...) Et d’ajouter dans son communiqué à la tonalité bien amère : « bon nombre de journalistes peuvent attester que l’avocat Madické Niang, longtemps bien établi à Dakar, grâce à Dieu, a toujours, gagné confortablement sa vie bien avant d’occuper des fonctions publiques (…) »

Me Madické Niang voit par ailleurs, ses « ennemis politiques » derrière l’article de nos confrères, une attitude connue cependant de la presse. « Si les informations distillées ces derniers temps étaient restées dans le champ de la simple délation malveillante, le Ministre d’Etat leur aurait opposé le même mépris qu’il a l’habitude de réserver aux délateurs. Cette fois, il apparaît, sans nul doute, que des personnes ne pouvant l’atteindre du point de vue professionnel cherchent, par le canal de sa famille, à l’empêcher de poursuivre sereinement la noble mission qui lui est assignée par le Président de la République. Le Ministre d’Etat tient à avertir ceux-là que leur entreprise sera vaine car plus que jamais il reste serein et déterminé à remplir sa mission avec courage et abnégation, en s’inspirant de l’exemple du Chef de l’Etat, Son Excellence Maître Abdoulaye WADE », assène-t-il. Nos confrères du journal, le Quotidien avaient eux précisé qu’ils avaient cherché en vain à joindre le ministre d’Etat.

Madior FALL
Sudonline.Sn

PiccMi.Com

Mardi 24 Août 2010 - 10:20



Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.