contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



MAGAL 2018 - Aly Ngouille Ndiaye et Cheikh Bass Abdou Khadre pour les derniers et urgents réglages ce lundi







Rencontre au sommet ce lundi au ministère de l'intérieur à partir de 16 heures entre Aly Ngouille Ndiaye et Cheikh Bass Abdou Khadre. Ce sera, en effet, l'avant dernier grand face-à-face que l'État et le comité d'organisation du Grand Magal de Touba tiendront pour s'accorder autour des grandes décisions à prendre afin d'assurer au 18 Safar une réussite d'exemple.

La rencontre devrait beaucoup mettre l'accent sur l'accélération des travaux d'agrandissement de la voirie qui gênent énormément la circulation piétonne et automobile mais encore les urgentes réhabilitons des forages en panne, même ci certains d'entre ceux-ci ont repris timidement leur fonctionnement normal.

La doléance concernant la caisse d'avance qui gagnerait à être augmentée pourrait aussi être agitée tout comme les difficultés liées à l'Internet généralement défaillant du point de vue de son réseau.

Le comité national de développement est aussi l'occasion de jauger le niveau d'exécution des engagements pris par les services de l'État lors des Cld, Cdd et Crd. Cette rencontre intervient 24 heures seulement après le discours du Khalife Général des Mourides, relayé par Cheikh Bassirou Mbacké Abdou Khadre et dans lequel il s'est félicité de l'état d'avancement des opérations de déguerpissement avant d'inviter les populations à accorder une hospitalité exceptionnelle aux millions de personnes qui fouleront le sol pour les besoins du Magal. Un magal qui pourrait être célébré soit le mardi 7, soit le mercredi 8 novembre 2017.

(Dakaractu)


PiccMi.Com L'Oiseau

Lundi 16 Octobre 2017 - 14:46



Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.