contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



MAISON D'ARRET ET DE CORRECTION POUR FEMME DE RUFISQUE : Elles s'évadent sans escalade ni effraction





MAISON D'ARRET ET DE CORRECTION POUR FEMME DE RUFISQUE : Elles s'évadent sans escalade ni effraction
Piccmi.com - Après avoir gouté le 20 janvier dernier aux délices de la liberté, suite à la décision du chef de l’Etat de faire bénéficier aux prisonnières une liberté pendant 24 heures sur toutes l’étendue du territoire nationale des prisonnières se sont évadées.

Dimanche dernier, après 22 heures quatre détenues, toutes de nationalités étrangères se sont fait la malle à la maison d’arrêt et de correction pour femme de Rufisque.

Il s’agit d’une Ghanéenne, une guinéenne, une française et une sud-africaine. Elles ont toutes disparu après l'extinction des feux. Une détenue qui partage la même chambre avec ces évadées a alerté les gardes.

Après des fouilles aux alentours et bâtiments qui sont proches de la maison d'arrêt, les gardes n'ont pas vu l'ombre de ses détenues. Pourtant ses prisonnières n'ont pas escaladé les mûrs de la prison, ni défoncé aucune porte.. Alerté, le chef de la maison d'arrêt a débarqué nuitamment sur les lieux et les recherches n'ont pas servi à grand-chose.

Ces quatre détenues purgeaient une peine de dix chacune confient des sources autorisées. Elles ajoutent que les services compétents de la police ont été saisis pour retrouver les quatre prisonnières qui ont disparu dans la nature.


PiccMi.Com

Mardi 7 Février 2012 - 10:33



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.