contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



MARCHE DU M23 CONTRE LA CANDIDATURE DE ME WADE,HIER : L'opposition réussit le pari de la mobilisation sans atteindre le ministère de l'Intérieur





MARCHE DU M23 CONTRE LA CANDIDATURE DE ME WADE,HIER : L'opposition réussit le pari de la mobilisation sans atteindre le ministère de l'Intérieur
Les forces vives de la nation réunies au sein du mouvement du 23 juin (M23) ont bouclé, hier, leur premier plan d'action contre la validité de la candidature du d'Abdoulaye Wade. Après les meeting organisés à la Place de l'Obélisque et au jardin de Rufisque, le M23 a battu le rappel des troupes. De l'Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad) au rond-point de la Poste de Médina en passant par la Gueule Tapée, Médina, Marché Tilène, la mobilisation était exceptionnelle pour exiger une élection présidentielle sans le candidat Wade. Le Coordonnateur du M23, Alioune Tine
de concert avec les candidats de l'opposition excepté Macky Sall, main dans la main, escortés par leurs gardes du corps, ont bravé la chaleur ardente et le mauvais temps pour dire «non» à un troisième mandat du président de la République. Les jeunes de leur côté n'étaient pas en reste, car durant toute la marche, ils ont brandi des pancartes, des banderoles en scandant:« Goor gui deena souléneko» (Wade dégage) «non à la candidature de Wade ». Au quartier mythique de Médina, les populations sont sorties massivement saluer l'unité de l'opposition contre le président de la République. Mais la grande attraction a été Youssou Ndour. Des personnalités de tout âge se sont joints au concert de protestations pour exiger la baisse des prix des denrées de première nécessitée. A quelques mètres du lieu de convergence, les leaders de l'opposition et les jeunes du M23 ont buté devant les forces de Police armées jusqu'aux dents avec à leur tête le Commissaire de Police Centrale, Harouna Sy, et le Colonel Lam. Ces derniers se sont opposés à la progression de la foule monstre qui voulait aller jusqu'au ministère de l'Intérieur. Ce qui a installé une mésentente entre les jeunes et les leaders du M23. Devant l'impossibilité d'accéder à la Poste de Médina pour s'adresser à la presse, Alioune Tine et les leaders de l'opposition ont préféré mettre un terme à la marche. Idrissa Seck, Diouma Dieng
Diakhaté et Cheikh Tidiane Gadio ont préféré rebrousser chemin. Une attitude qui a soulevé l'ire des jeunes qui n'hésitaient pas à leur traiter de «poltrons» devant les hommes du Commissaire de la Police Centrale. Quant à Moustapha Niasse, Ousmane Tanor Dieng, Cheikh Bamba Dièye, Ibrahima Fall, Djibril Ngom et Youssou Ndour, ils se sont adressé à la presse suite à la pression des jeunes. Alioune Tine, pour sa part, s'est réjoui de la vaste mobilisation avant d'estimer la foule à 1 million de personnes. Il a annoncé la poursuite des actions, les jours à venir, sur l'étendue du territoire.
Moustapha BA

source: Populaire


Mercredi 8 Février 2012 - 16:39



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 17 Juillet 2014 - 12:54 LINGUERE : Aly Ngouille Ndiaye élu Maire


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.