contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



MERCREDI 4 AOUT 2010 : La une de vos quotidiens





MERCREDI 4 AOUT 2010 : La une de vos quotidiens
La réouverture du procès de Valdiodio Ndiaye, annoncée par le président Abdoulaye Wade, mardi à Dakar, est le principal sujet à la une des journaux reçus mercredi à l’APS.

‘’Me Abdoulaye Wade a annoncé hier (mardi) qu’il va signer incessamment un décret pour le réexamen du procès de Valdiodio Ndiaye, l’un des compagnons de Mamadou Dia, ancien président du conseil accusé de +tentative de coup d’Etat’’ en décembre 1962’’, lit-on dans Le Soleil. Condamné à 20 ans de prison, Valdiodio Ndiaye en a passé 12 en prison. Il a été libéré en 1974.

Valdiodio Ndiaye, parrain de l’édition 2010 du concours général destiné à identifier et récompenser les meilleurs lycéens, a, en 1958, revendiqué ‘’l’indépendance d’abord, l’unité africaine ensuite, et la communauté équitable avec la France enfin’’, au nom de Léopold Senghor et de Mamadou Dia, rappelle Le Soleil qui paraphrase Me Wade.

Le Messager salue ‘’le discours courageux’’ prononcé par Valdiodio Ndiaye, décédé en 1984, devant le général Charles de Gaulle, le 26 août 1958 sur la place Protêt, devenue place de l’Indépendance, avant de prendre, depuis quelques mois, le nom de cet avocat, qui fut ‘’une fierté pour le Sénégal et l’Afrique’’, selon le président Wade qui présidait la cérémonie de remise des prix du concours général.

Les journaux s’intéressent aussi au procès intenté par Thierno Ousmane Sy, conseiller du président Abdoulaye Wade, au journaliste Abdou Latif Coulibaly, reporté au 14 septembre, en audience spéciale, par le tribunal de correctionnel de Dakar.

La Gazette, dont Coulibaly est directeur de publication, a publié il y a plusieurs semaines, une enquête faisant état d’une malversation financière autour de 20 milliards francs CFA, dans le cadre de l’octroi d’une licence de téléphonie mobile à la société Sudatel. Selon Le Quotidien, le tribunal correctionnel a décidé de ce report, suite à une demande des avocats de Coulibaly, qui ‘’veulent mieux organiser (leur) défense’’.

‘’Une partie perdue d’avance par le pouvoir’’, titre Kotch, à propos de ce procès. ‘’Le journaliste sera peut-être, et sûrement, condamné. Le pouvoir, lui, ne tirera pas de gloriole à gagner ce procès, encore moins à le perdre’’, commente Kotch.

’’Hier au nouveau palais de justice de Dakar, toutes les franges de la population ont pris part à l’audience (...) Comme pour s’ériger en bouclier dans l’optique de réclamer la fin des poursuites contre le journaliste-écrivain Abdou Latif Coulibaly...’’, rapporte Walfadjri.

Le match entre le Sénégal et la République démocratique du Congo (RDC), le 5 septembre à Lubumbashi, se jouera sur ‘’une pelouse synthétique’’, annonce Stades. Le choix de Lubumbashi par les adversaires des Lions ‘’n’est pas fortuit’’, selon le journal, qui estime que la préparation des Lions, en regroupement le 29 août à Paris (France), ‘’sera donc capitale pour bien entamer les éliminatoires de la CAN 2012’’, pour lesquelles ils rencontrent le Cameroun et l’Ile Maurice, en plus de la RDC.

‘’Niang décidé à aller à Fenerbahçe’’, titre Le Soleil des sports. L’international Sénégal, qui évolue à l’Olympique de Marseille (OM), en Ligue 1 française, ‘’veut maintenant partir’’ vers Fenerbahçe, un club turc. Mais, ‘’Mamadou Niang n’est pas transférable. Il a prolongé l’année dernière de trois ans supplémentaires’’, soutient le président de l’OM, Jean-Claude Dassier, cité par Le Soleil des sports.

‘’Par qui commencer ?’’, titre Walf sports qui publie en une les photos de Yékini, Tyson, Bombardier et Gris Bordeaux, qui sont ‘’les défis les plus fous les uns que les autres’’, que doit maintenant relever Balla Gaye 2, après sa victoire, dimanche au stade Demba Diop de Dakar, sur Balla Bèye 2.

APS

Mercredi 4 Août 2010 - 17:24



Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.