contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



MESSAGE DE FIN D’ANNEE DE WADE “Si Dieu, Maître du pouvoir me choisit…”



Dans son traditionnel message de fin d’année du 31 décembre 2011, le président de la République, Me Abdoulaye Wade, s’est engagé à former un gouvernement d’union nationale, s’il est réélu au lendemain du scrutin présidentiel du 26 février prochain. Il a, par ailleurs, réitéré la volonté de dialoguer avec le Mouvement des forces démocratiques de Casamance pour une paix définitive dans les régions sud du pays. Me Wade a aussi affiché sa satisfaction quant au déroulement du processus électoral.



MESSAGE DE FIN D’ANNEE DE WADE “Si Dieu, Maître du pouvoir me choisit…”
Le candidat Me Wade promet, au lendemain du 26 février, de mettre en place un Gouvernement de large union nationale. Et cela, « si Dieu, Maître du pouvoir qu’il confie à qui Il veut, quand Il veut, me choisit de nouveau pour continuer à présider le destin de notre pays, je mettrai en place, sous sa Divine Bénédiction, un Gouvernement de large union nationale, tenant dûment compte de l’approche genre, par-delà les frontières de partis, de façon à mettre au service de notre pays les meilleurs talents, les meilleures volontés, les plus fermes engagements ».

Me Wade demande à « toutes confessions confondues » de « joindre, maintenant, nos prières pour que le Tout Puissant continue de nous placer sous Sa Divine Protection et nous accorde la paix civile et la paix des cœurs ». Le futur candidat de la mouvance présidentielle ne perd pas confiance : « Au lendemain du scrutin et de la proclamation des résultats de l’élection présidentielle, le même soleil se lèvera, toujours brillant, toujours radieux et un tantinet rieur des grands naïfs qui auront confondu leurs désirs et les réalités, en rêvant de catastrophes et de chaos, de révolutions violentes et… du fauteuil présidentiel », dit-il, avant d’ajouter : « Car le Sénégal continuera d’avancer dans la paix, la concorde et marchera inexorablement, toujours vers plus de mieux, sous la protection de nos Saints et de nos Guides religieux dont les prières seront toujours exaucés par Allah, le Miséricordieux, le Généreux et le Tout- Puissant, le Maître de la Terre et de l’Univers ».


Le candidat Me Wade « demande à tous les Sénégalais de prier, chacun dans sa confession que le Sénégal s’incruste dans la paix et continue de progresser. Mes chers Compatriotes le Sénégal de 2012 sera un Sénégal nouveau, unique au monde car la loi sur la parité pourrait faire sortir des scrutins de l’année un Sénégal où hommes et femmes siègeront, à égalité de nombre, dans toutes les assemblées totalement ou partiellement électives », car « C’est le Destin qui veut que notre pays béni soit, souvent, à la tête de grands changements qui participent de la reconstruction du monde dans le sens positif ».



Bacary Domingo MANE
Sud Quotidien

PiccMi.Com

Lundi 2 Janvier 2012 - 10:20



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 17 Juillet 2014 - 12:54 LINGUERE : Aly Ngouille Ndiaye élu Maire


Réagissez à cet Article

1.Posté par Tuff Gong le 02/01/2012 16:16

Aucune tentative n’est de trop pour Ablaye Wade y compris celle de paraître devant nous le dernier jour de l’année, comme un vieux singe blessé et désemparé visiblement abandonné même de ses espiègleries qui ont fini par devenir anodines ; tellement il nous en a fait ! Cherchait-il notre pitié, avec ses mains décharnées, comme touchant des esprits invisibles ou touchant peut-être son rêve de nous rester qui lui reste ?... Peut-être bien. Peut-être bien, car visiblement, ce vieillard n’est plus de ce monde ou alors, son monde à lui a religieusement présenté le ciel pour la terre, l’air pour un objet à embrasser sans crainte aucune et… le feu comme un jeu inoffensif de dupe, tel « Laobé le mangeur » de feu comme nous disait notre maître lorsque nous étions petits… Il n’est point besoin de pitié pour nous, mais de dépit de le voir rater l’ultime occasion de s’assagir, d’être courtois en nous disant « Au Revoir » par la seule occasion qu’il lui restait.
Ce vieillard est simplement répugnant.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.