contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire


METZO DJATAH : «J’ai gueulé pour le changement. Les hommes ont changé, rien n’a évolué, tout a continué»





METZO DJATAH :  «J’ai gueulé pour le changement. Les hommes ont changé, rien n’a évolué, tout a continué»
Des caïmans affamés ont remplacé les crocodiles, des idiots patentés ont remplacé les hommes serviles»

Finaliste du Prix Découverte Rfi, dont le couronnement aura lieu le 24 septembre prochain, Metzo Djatah, l’un des meilleurs chanteurs acoustiques du Sénégal actuellement, prend cette nomination comme un encouragement, mais également une victoire après autant d’années dans la musique. Intellectuel, il a su analyser les maux de la société, parler de la souffrance du Sénégalais qui est comme «un lion blessé». Il parle aussi de sa musique, de sa famille, lui qui est marié depuis plus de 20 ans maintenant.

Dans un peu plus de deux semaines, le vainqueur du Prix Découverte Rfi 2011 sera connu. Et en attendant, le finaliste sénégalais Metzo Djatah qui «bat campagne» au Sénégal auprès de ses fans, du public et des mélomanes, nous a rendu visite et s’est prêté à nos questions avec, comme toujours, sa meilleure amie : sa guitare (en bandoulière). Connu du public sénégalais grâce à son premier album «Djembéring», le chanteur nous parle du concours Découverte Rfi en notant : «Cette nomination, je la prends comme un encouragement, mais aussi une victoire de la musique acoustique. C’est un coup de pouce à ma carrière après tant d’années de travail de dur labeur».

«Cette nomination est un encouragement, une victoire de la musique acoustique»

L’homme aux longues dreadlocks de nous faire savoir qu’il a bien eu le soutien «du public sénégalais, des fans, des médias, des artistes». Et il poursuit en disant : «Mes fans me lancent : ‘ce prix c’est pour toi’. Mais je crois que tous les dix nominés méritent ce prix qui est un grand coup de pouce pour nos carrières, au niveau international, notamment». Ayant accédé à cette phase finale grâce à son second album «Roots acoustikeur», sorti en 2009, Metzo Djatah dit être conscient que cette production était bonne. «Roots acoustikeur a été nominé au Sunu Music Awards, au Micro d’or et est finaliste du Prix Découverte Rfi. Cela veut dire que c’était de bonne qualité et cela a été bien apprécié ici et ailleurs», dit-il.

Ce musicien qui dit chanter pour le peuple a eu à donner son point de vue sur la situation on ne peut plus difficile que vit le Sénégal depuis quelque temps. «Ce que je pense, je le dis plus dans mes chansons, plusieurs jeunes viennent me voir pour me dire : ‘Grand, cette chanson, c’est moi, surtout le titre Lion blessé’». Dans ce titre, Metzo en parlant du régime en vigueur dans le pays, confie : «Des caïmans affamés ont remplacé les crocodiles, des idiots patentés ont remplacé les hommes serviles». Une façon de dire qu’il n’y a pas eu un grand changement entre l’avant alternance et l’après 2000.

D’ailleurs, la situation actuelle du pays inspire le chanteur qui affirme que cela le «chagrine» de voir le peuple sénégalais souffrir ainsi. Cela, non sans reprendre quelques paroles de «Lion blessé» : «J’ai crié pour le changement. J’ai gueulé pour le changement. Les hommes ont changé, rien n’a évolué. Les hommes ont changé, tout a continué». Et si déclic il doit y avoir pour sortir de ces circonstances, «il faut une bonne éducation, de l’instruction avec les jeunes, quand je chantais dans écoles, les gens disaient : ‘mais qu’est ce qu’il fait là-bas ?’. Mais l’école, c’est la base».

«Mon fils aîné vient d’avoir son Bac, il a 19 ans»

En outre, autant la situation du pays inquiète ce diplômé en communication, autant des faits de société comme la drogue, la prostitution, l’angoissent puisqu’il fait savoir que la peur, la faim, le noir, le chômage sont des éléments négatifs à l’épanouissement de la jeunesse qui ne peut plus s’en sortir. «C’est comme quand je dis : ‘le système m’assomme, et gravement je déconne, sais-tu qui est la botte à la botte de qui ?’ Pour dire qu’ils ne savent plus quoi faire», ajoute-t-il, non sans dire qu’il y a «une perte des valeurs».

Par ailleurs, cet «acoustikeur» jusqu’à là moelle souligne que ce style de musique suscite chez lui un grand espoir quant à l’avenir, vu le nombre de jeunes avec leurs guitares que l’on retrouve un peu partout dans le pays. Très connu au Sénégal grâce à sa musique, Metzo Djatah ne passe pas inaperçu. Aussi, à propos de ses relations avec les femmes, il avoue que les filles ne lui courent pas après. «Tout simplement parce que je n’ai pas le temps, je fais ma musique», dit Metzo qui est marié depuis plus de 20 ans. «Mon fils aîné vient d’avoir son Bac, il a 19 ans et je vis entre Nancy en France et Dakar», renseigne-t-il.

Les votes de la finale du Prix Découverte Rfi seront clôturés lundi prochain. Alors votez pour le candidat Sénégalais Metzo Djatah sur www.Rfi.fr.


Oumou Sidya DRAME
LE POPULAIRE




Réagissez à cet Article

1.Posté par Famille de victime du Naufrage du Joola le 11/09/2011 07:28

Diembéring en Casamance, tant de victimes lors du Naufrage du Joola survenu le 26/09/2002, une chanson magnifique qui rappellent que la Casamance ne méritait pas un tel drame qui était prévisible mais 2000 victimes seront sacrifiés...des jeunes casaçais pour la plupart.

La plus grande catastrophe maritime civile mondiale à ce jour, un drame bafoué et méprisé par les autorités sénégalaises.
CES FANTOMES QUI HANTENT….. DIEU EST GRAND ET IL SAURA APPORTER VERITE ET JUSTICE

On ne peut pas tourner la page quand on sait que le drame était prévisible...
DES IMAGES DOULOUREUSES, INSOUTENABLES AU LENDEMAIN DU DRAME ET DES TEMOIGNAGES QUI ACCUSENT LE POUVOIR SENEGALAIS :

2.Posté par MetiM le 05/05/2012 15:53

je viens donc d'apprendre qu'il est polygame ce bon sénégalais !! big up, notre fierté !!! ;-)

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.




Facebook

TWITTER

      




LES ÉMISSIONS DE PICCMI WEBTV