contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



MONDIAL 2014 : L'Italie frappe d'entrée - COMPTE RENDU





MONDIAL 2014 : L'Italie frappe d'entrée - COMPTE RENDU
Toujours là dans les grands rendez-vous, l’Italie n'a pas manqué de répondre présent pour son entrée en lice dans ce Mondial brésilien. L’Angleterre s'est laissée surprendre, défaite 1-2 à Manaus. Sans contestation possible.

Dans l’histoire de la Coupe du monde, en termes d’expérience et de palmarès, il n’y a guère que le Brésil qui ait jamais fait mieux que l’Italie. Leur 18e phase finale de Mondial, les Transalpins, quatre fois sacrés par le passé, l’ont débutée de la meilleure manière qui soit ce samedi à Manaus, victorieux des Anglais avec talent et autorité (1-2). Un succès d’autant plus savoureux que l’Uruguay, quelques heures auparavant, avait chuté devant le Costa Rica dans ce même groupe D, ouvrant ainsi de belles perspectives au vainqueur de ce choc européen.


La belle affaire est donc italienne ce soir, sur le fond comme sur la forme puisque les hommes de Cesare Prandelli ont maîtrisé leur sujet britannique. A l’image de Sterling et Henderson, les Trois Lions ont certes été les premiers à tirer mais la Squadra Azzurra a su répliquer avec pragmatisme, trouvant la faille sur son deuxième mouvement offensif notable: une ouverture de Candreva astucieusement laissée par Pirlo à Marchisio pour le tir placé et victorieux de ce dernier (0-1, 34e).

Tout juste sonnés, les joueurs de Roy Hodgson ont cependant eu le mérite de réagir à chaud. Trois minutes plus tard, Rooney déboule côté gauche et adresse un centre immanquable à destination du second poteau et de Sturridge (1-1, 37e). Tout est à refaire pour des Italiens qui s’y emploient avant même la pause, manquant de reprendre l’avantage par Balotelli puis Marchisio, coup sur coup (45e). La vigilance de Jagielka et la baraka de Hart, alors, épargne l’Angleterre. Provisoirement…

A peine revenue des vestiaires, l’Italie pousse et se voit récompensée de sa domination. Candreva distille un ballon impeccable pour la tête de Balotelli, reprise piquée imparable pour le portier anglais (1-2, 50e). Rooney et Barkley passée l’heure de jeu tentent bien de relancer les leurs mais Sirigu, le suppléant de Buffon, veille au grain. Le dernier mot revient finalement au vétéran transalpin Pirlo, lequel sonne la barre britannique d’un maître-coup franc (90e). Il faudra assurément compter avec la Squadra Azzurra, vice-championne d’Europe en titre, dans cette Coupe du monde. Les Trois Lions eux joueront déjà leur peau jeudi prochain contre une Celeste uruguayenne en quête de revanche. Ça promet !


Avec Foot.fr

PiccMi.Com

Dimanche 15 Juin 2014 - 09:43



Dans la même rubrique :
< >

Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.