contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



MONDIAUX FEMININS EN TCHECOSLOVAQUIE (23 sept. au 03 octobre 2010) : BONNE AMBIANCE DANS LA TANIERE



Les lionnes sont en pleine préparation pour les championnats du monde de basket qui se dérouleront en république de Tchécoslovaquie, du 23 septembre au 03 octobre 2010. Une préparation interne assez difficile en cette période de canicule. Avec surtout la salle Marius Ndiaye qui ne présente pas véritablement les normes souhaitées pour y évoluer convenablement. Il y fait excessivement chaud.



MONDIAUX FEMININS EN TCHECOSLOVAQUIE (23 sept. au 03 octobre 2010) : BONNE AMBIANCE DANS LA TANIERE
Si l'on pense à ce rendez-vous mondial qui aura lieu entre septembre et octobre dans un pays où la température sera au moins entre 15 et 10, à cette période, alors que nos lionnes sont à Dakar, il y a de quoi se poser des questions. En tous cas, cela aurait été plus judicieux, pour les lionnes du Sénégal, d'aller poursuivre leur préparation en Europe, au moment où le temps y est doux. Mais, du fait qu'au plan financier, il faut attendre, les responsables vont se contenter de ce qu'ils ont sous la main.
En attendant, les entraînements se poursuivent au moins dans une très bonne ambiance entre les filles et le staff. D'ailleurs, c'est dans cet esprit que l'équipe a eu la visite de l'ancienne internationale Astou Ndiaye, qui, dans un élan de solidarité extraordinaire, s'est rendue au stadium Marius Ndiaye. Un moment qui lui a permis de lancer un message de soutien à l'endroit de l'équipe qui a été très touchée. Le staff conduit par le coach Moustapha Gaye a beaucoup apprécié cette initiative. D'ailleurs, des actions que mène à chaque fois l'amicale ou l'association des anciennes internationales. Une association, très dynamique, qui contribue au développement du basketball Sénégalais dans toute sa composante.
Une chose est sûre, toutes les équipes nationales en préparation pour une campagne internationale ont besoin de ces actions de solidarité qui ne peuvent que renforcer le mental des acteurs. Pour les championnats du monde, on a besoin d'avoir nos filles prêtes à tout point de vue pour honorer les couleurs du Sénégal en pays Tchèque. il ne s'agira pas pour cette belle équipe d'aller à ce rendez-vous mondial pour la galerie. L'équipe nationale regorge de potentialités. Il suffit d'un minimum pour que les Fatou Dieng, Awa Gueye, Aya Traoré et autres fassent des merveilles. Elles sont sans complexe et jouent dans des championnats de qualité à travers l'Europe et les Amériques, pour ne pas dire le monde. En plus de techniciens de qualité de la trempe de Ousseynou Ndiaga Diop l'actuel directeur technique national, de Maguette Diop ancien coach des lionnes, Toupane, Coulibaly le doyen, pour ne citer que ceux-là, on doit espérer.
Et, au-delà des championnats, le Sénégal a besoin de frapper un grand coup à Bamako, à l'occasion des prochains championnats d'Afrique qualificatifs aux jeux olympiques de Londres en 2012. Voilà une des raisons pour lesquelles, les autorités doivent tout faire pour que les lionnes soient mises dans d'excellentes conditions. Car, Bamako  arrive à grands pas. Pour l'heure, les lionnes vont rencontrer cet après-midi, au stadium Marius Ndiaye, les cadets d'ASC Bopp. Ce sera à 16 heures.


Source SENESPORT.INFO

M.S.

Mardi 17 Août 2010 - 23:13



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.