contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



MORT DE L’ETUDIANT BASSIROU FAYE : Profil du tireur





MORT DE L’ETUDIANT BASSIROU FAYE : Profil du tireur
L’enquête sur la mort de Bassirou Faye, l’étudiant tué par balle le jeudi 14 août dans le campus de l’Ucad de Dakar, au cours d’affrontements avec les forces de l’ordre, avance à grands pas. Selon nos investigations, la piste policière ne fait plus de doute. Chargée de mener les recherches pour faire la lumière sur cette tragique affaire, une équipe d’enquêteurs supervisée par le patron de la Dic (Division des investigations criminelles), le commissaire Ndiara Sène, a mené les auditions.

C’est ainsi que les éléments du Gmi présents sur les lieux de la tragédie et des étudiants témoins du drame ont des déclarations circonstanciées qui, couplées au pré-rapport de l’expertise balistique, ont permis aux limiers de se faire une religion, en attendant les conclusions définitives de l’homme de l’art, basé au siège de la police scientifique française, à Lyon.

Malgré les dispositions radicales prises par le ministère de l’Intérieur pour éviter les fuites (les auditions ont été faites dans le bureau d’un haut responsable de la police), « EnQuête » est en mesure d’affirmer que le principal suspect dans l’affaire du meurtre de Bassirou Faye est un jeune sous-officier, affecté au Gmi (Groupement mobile d’intervention) après sa sortie de l’Ecole nationale de police, il y a un peu plus de deux ans. Certes, il avait bien l’habitude de diriger des unités de maintien d’ordre depuis qu’il a étrenné ses galons de sous-officier, mais son manque d’expérience a été souligné. Si la douille de la balle mortelle a été retrouvée, plusieurs autres ont été aussi recueillies sur les lieux.

Parmi les nombreuses douilles retrouvées, l’une d’elles est du calibre de la balle qui a atteint l’étudiant à la tête. Le coup fatal serait parti d’un Pa (Pistolet automatique) 9 mm. Les armes portées par les bérets rouges du Gmi qui étaient intervenus au campus de l’UCAD le jour des faits ont toutes été saisies et mises sous scellés pour les besoins de l’enquête. Le rapport balistique définitif est attendu par les enquêteurs pour rendre leurs conclusions au procureur de la République de Dakar.

Avec Enquete

PiccMi.Com

Jeudi 11 Septembre 2014 - 08:59



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.