contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Macky Sall : "Si un candidat ne peut pas avoir 1% de signatures, il n’a qu’à aller faire autre chose"



Le chef de l’Etat, Macky Sall a rencontré en marge de la conférence extraordinaire des chefs d’Etat de la communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), la communauté sénégalaise vivant au Togo. Il a abordé, à l’occasion, la question sur le parrainage. C’est pour afficher sa détermination à faire adopter ce projet de loi pour "rationaliser les candidatures ", sinon prévient-il, "l’on pourrait se retrouver avec 200 candidats à la présidentielle".



Malgré les pressions et autres menaces, le chef de l’Etat semble déterminé à instaurer le parrainage. Il a réaffirmé cette détermination devant la communauté sénégalaise au Togo. "Il est impératif de rationaliser les candidatures sinon on pourrait se retrouver avec plus de 200 candidats à la présidentielle, alors que les 47 listes aux législatives avaient coûté 18 milliards à l’Etat", a-t-il déclaré pour regretter.
Il souligne dans la foulée, "qu’en démocratie tout le monde ne peut pas être sur le même pied". Pour étayer son propos Macky Sall prend la métaphore d’une compétition sportive. "Comme dans le sport, argue-t-il, on ne peut pas se lever et intégrer la catégorie des poids lourds".
D’après Macky Sall, avec une pléthore de candidats pour 6,5 millions d’électeurs, il y aura des difficultés qu’on imputerait encore au gouvernement. "L’exécutif a fait son travail, il revient maintenant au peuple représenté par l’Assemblée nationale d’en décider. En tout cas, nous sommes prêt pour la lutte jusqu’à ce que le projet de loi soit adopté", a-t-il prévenu.
Macky Sall d’ajouter perplexe : "personne ne sait ce que l’opposition veut parce qu’elle manifeste sa désapprobation au texte, mais elle ne veut pas de négociations". Il laisse entendre aux Sénégalais de Togo cette vérité crue : « Si un candidat ne peut pas avoir 1% de signatures, il n’a qu’à aller faire autre chose".
Et Macky Sall d’avertir dans la foulée, "on est prêt en tant qu’Exécutif après des discussions depuis juillet. On va tout changer avant juin pour être en conformité avec les directives de la Cedeao. Ils veulent bloquer l’élection mais nous savons que gouverner c’est prévoir. On applique la loi de la démocratie", après avoir remercié la société civile pour l’initiative de rapprocher le pouvoir et l’opposition pour échanger sur la question du parrainage.

PiccMi.Com

Lundi 16 Avril 2018 - 11:27



Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 15 Juillet 2018 - 21:24 TOUTE LA VERITÉ du dimanche 15 juil. 2018


Réagissez à cet Article

1.Posté par dada le 16/04/2018 18:53



QUITTEZ LA PLANETE, LE TEMPS D’UN MASSAGE…776782600/770565474 / 779860957
Un instant pour mon corps et mon esprit…
Un instant magique que nul ne peut vous expliquer, un instant ou je lâche toutes mes prises pour un voyage ou la notion du temps se perd…
Le temps d’un massage, ou toutes mes sensations corporelles et sensorielles seront multipliées par 10…
Faites comme moi, le massage est un remède…
CADRE CHIC PROPRETTE IRRÉPROCHABLE…

2.Posté par securis le 17/04/2018 10:16

Pour la sécurité de vos enfants, investissez sur les caméras de vidéo surveillance en promotion. Possibilité de voir ce qui se passe dans votre maison à distance à partir de son téléphone portable ou que vous soyez. Tél : 77589 04 54 / 70 455 45 47.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.