contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Macky Sall à l’inauguration de l’AIBD : "Le Sénégal a pris son envol… "



Le chef de l’Etat Macky Sall a procédé jeudi à l’inauguration de l’aéroport international Blaise Diagne (AIDB, 40 km de Dakar, la capitale). C’est en présence du président de la Gambie, Adama Barrow ; de Guinée Bissau, José Mario Vaz et du Gabon, Ali Bongo Ondimba ainsi que le Premier ministre de Sao Tomé et Principe,



Patrice Trovoada, des membres du gouvernement de Mouahammad Boun Abdallah Dionne et les présidents des institutions sénégalaises. Devant ce beau monde, il déclare que "le Sénégal a pris assurément son envol".
"Avec l'AIDB, le Sénégal prend assurément son envol. C'est tout un symbole auquel s'ajoute l'histoire. Celle de Blaise Diagne, un élément de notre patrimoine historique en tant que premier député noir à l'assemblée nationale française. L'AIDB a vu le jour grâce à une somme d'efforts et à une ingéniosité financière", a déclaré Macky Sall.
Pour le président Macky Sall, tout Sénégalais doit être fier d'avoir participé à l’édification d’un tel joyau construit pour un coût de 423, 950 milliards de FCFA. Il a, dans la foulée, salué les populations qui abritent AIBD, en l’occurrence celles des communes de Keur Moussa et Ndiass qui ont cédé leurs terres pour la construction de cette infrastructure aéroportuaire.
"Dans la vie d’une nation, il y a des symboliques qui ne se répètent pas souvent. C’est l’occasion pour moi de rendre hommages à mes prédécesseurs de Senghor à Abdoulaye Wade. Senghor a construit une nation. Abdou Diouf a consolidé cette nation et a renforcé la démocratie. Abdoulaye Wade est venu et il a réalisé beaucoup de choses avant de partir, parmi elles cet aéroport international Blaise Diagne. Quand j’ai accédé au pouvoir, j’ai revu certains contrats pour pouvoir terminer les travaux. C’est cela la continuité de l’Etat", a-t-il rappelé.
Et Macky Sall de poursuivre : "après tant d’efforts nous voilà au décollage. Un décollage qui s’appuie sur une vision, celle du PSE. Mon ambition est d’avoir des infrastructures de qualité". Il annonce dans la foulée le démarrage pour bientôt des travaux de 5 aéroports régionaux ; ceux de Tambacounda, de Saint Louis, de Ziguinchor, Kédougou, Matam".
Il estime que le trafic aérien doit revivre. "Il faut, pour ce faire, une compagnie aérienne. Avec Air Sénégal Sa, nous avons déjà deux avions ART 600 et nous attendons deux autres avions 330 NEO dont le contrat d’acquisition sera signé dans les prochains jours attend" a-t-il fait savoir.
Il par ailleurs insisté sur les normes en vigueur dans le domaine de l’aviation. « L’inauguration est un motif de satisfaction mais le transport aérien obéit à des règles que la sécurité et la sûreté. Ces conditions ne sont pas négociables. Elles s’imposent à tous", a-t-il insisté.

PiccMi.Com

Jeudi 7 Décembre 2017 - 14:52



Dans la même rubrique :
< >

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.