contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Macky Sall invite les journalistes à faire leur "job"





Macky Sall invite les journalistes à faire leur "job"
Le président Macky Sall a assuré, mercredi soir à Ziguinchor (Sud), la presse de toute "discrimination médiatique", invitant les journalistes sénégalais à faire "le job" en allant vers l’information pour l’amener à réagir sur les questions qui intéressent les Sénégalais.

Evoquant sa dernière sortie dans les colonnes de Jeune Afrique, le président Sall a précisé: ‘’Permettez-moi, à leur corps défendant de dire que ces médias étrangers – pour parler de Jeune Afrique – ont fait leur travail de journalistes. Ils nous ont poursuivis, ils ont négocié des appels. Ils ont fait deux déplacements entre Paris et Dakar’’.

‘’Lorsqu’ils sont venus la dernière fois, je leur ai dit que j’allais à Kaolack et que je n’avais pas le temps de faire une interview. Ils m’ont suivi à Kaolack. Ils ont dormi à Kaolack, guettant le moindre instant pour avoir une interview. C’est cela le rôle du journaliste.’’

Parlant du plateau télévisuel de Ziguinchor, Macky Sall s’est félicité de la qualité des journalistes qu’il avait en face de lui. ‘’Ce plateau est merveilleux et je le salue. Donc, c’est à vous de venir vers nous et de nous arracher les informations. Ce n’est pas à nous de venir vers vous’’.

‘’C’est votre job. Je crois que ce qui s’est passé, c’est à force de persévérance et de recherche d’une interview qu’ils l’ont eu. La preuve, aujourd’hui, j’ai été heureux d’avoir cinq journalistes de la presse nationale et un journaliste de la presse étrangère pour partager avec eux ces moments.’’

PiccMi.Com

Vendredi 29 Juin 2012 - 09:26



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.