contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



Magal 2017 : Mille accréditations seront attribuées aux journalistes (président commission)





Serigne cheikh abdou lahad mbacké gaindé fatma, responsable magal
Serigne cheikh abdou lahad mbacké gaindé fatma, responsable magal
Mille accréditions seront attribuées aux journalistes pour la bonne couverture médiatique de l’édition 2017 du grand magal de Touba qui sera célébré le 8 novembre prochain, a annoncé le président de la commission culture et communication du Grand Magal, Serigne Cheikh Abdou Lahad Mbacké Ibn Gaïndé Fatma.

"Pour cette année, [nous avons prévu] 1000 accréditations pour les journalistes", a dit le président de cette commission du grand magal de Touba qui était ce lundi l’invité de la rédaction de l’Agence de presse sénégalaise (APS).

Serigne Cheikh Abdou Lahad Mbacké a annoncé que les journalistes accrédités seront logés dans 13 sites à l’intérieur de Touba pendant cette rencontre religieuse annuelle. Il a ajouté que toutes les mesures seront prises afin d’améliorer leurs conditions d’hébergement pour une meilleure efficacité dans leur travail.

A en croire le président de la Commission culture et communication du Magal, "la presse est un partenaire à qui le comité d’organisation de cet événement religieux de dimension internationale accorde une grande importance".

"Nous avons un contenu, des enseignements de Cheikh Ahmadou Bamba que nous voulons vulgariser partout à travers le monde. Nous ne pouvons pas trouver meilleur partenaire pour vulgariser l’œuvre de Cheikh Ahmadou Bamba", a-t-il fait valoir.

Sur ce point, a estimé Serigne Cheikh Abdou Lahad Mbacké, "l’APS, en tant qu’organe-mère qui a toujours su jouer ce rôle, à sa place dans ce dispositif-là".


Mardi 31 Octobre 2017 - 18:05



Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.