contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Mahammed Dionne à la FIKA : «Kaolack est une plaque tournante de l’économie… »





Photo d'illustration
Photo d'illustration
La 3ème édition de la Foire internationale de Kaolack (Fika) se poursuit depuis le 1er février dernier. Elle a été organisée par les Chambres consulaires régionales et les Collectivités locales, en partenariat avec la Commission de l’Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa).

Venu présider la cérémonie d’ouverture officielle de ladite foire, ce samedi 3 février 2018, au cœur de ville de Kaolack, le Premier ministre, Mahammed Boun Abdallah Dionne, a soutenu que la région de Kaolack occupe une place importante dans l’économie nationale.

« Aujourd’hui, grâce à l’engagement du secteur privé et à l’ingéniosité des Chambres consulaires et régionales, avec à leur tête, les présidents Serigne Mboup et El Hadj Sény Seck, Kaolack demeure une plaque tournante de l’économie sur laquelle il faut compter pour réussir le Plan Sénégal émergent (Pse) », a-t-il noté.

Et l’institutionnalisation depuis 3 ans de la Foire internationale de Kaolack (Fika), selon lui, participe de cette dynamique de repositionnement comme poumon de l’économie nationale. Sur ce, le Premier ministre a félicité et engagé le président de la Chambre de commerce, d’industrie et d’agriculture de Kaolack au nom du Chef de l’Etat pour les acquis obtenus avec la Fika et ceci grâce à son engagement.

Accompagnement du secteur privé, une nécessité

Convaincu de son apport important dans l’économie, Mahammed Boun Abdallah Dionne a décidé de donner au secteur privé sa vocation.

« Par ma voix, le Gouvernement prendra les dispositions idoines pour accompagner le secteur privé sénégalais à mettre à profit, d’une part la position géographique de Kaolack, voie incontournable pour rallier le Sud et Sud-Ouest, mais également les pays comme la Gambie, le Mali, la Guinée Conakry et la Guinée Bissau, et d’autre part, les immenses ressources dont dispose la région afin de jouer et de faire jouer à Kaolack sa véritable vocation sous régionale ».

Faire de Kaolack un hub commercial

Dans cette optique, le chef du Gouvernement estime que le projet de construction de l’autoroute Mbour-Kaolack, en plus des infrastructures routières et pistes déjà réalisées, viendra renforcer la connectivité de cette belle région.

Et en matière de transport maritime, il ajoute que le pôle portuaire du Saloum, composé de terminal à hydrocarbure et d’un futur port filiale de Kaolack, va offrir une véritable alternative pour décongestionner de manière durable, le port autonome de Dakar.

A en croire Mahammed Dionne, toutes ces infrastructures routières et portières devront permettre de «mieux exploiter la position géographique de Kaolack et faire de cette région un hub commercial et de services» pour toute la sous-région ouest africaine.

Seneweb


Dimanche 4 Février 2018 - 13:11



Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.