contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Mali: attaque meurtrière contre un camp de la Minusma près de Kidal



Deux casques bleus ont été tués et au moins dix blessés jeudi 5 avril dans l'attaque du camp de la Minusma à Aguelhok au nord de Kidal, a annoncé la Mission de l'ONU au Mali (Minusma) dans un communiqué.



Selon une source militaire africaine au sein de la Minusma à Aguelhok, les tirs sont venus d'une zone à l'est du camp où avait été détecté plus tôt dans la journée un « attroupement » suspect.
« A 18H45 (locales et GMT), les soldats de la paix ont essuyé des tirs de mortier, dont plusieurs ont atteint leur camp », a indiqué la Minusma, qui a « immédiatement organisé les évacuations médicales nécessaires et renforcé la sécurisation du camp », selon le communiqué, qui ne précise pas la nationalité des casques bleus touchés. Le camp de la Minusma est occupé entre autres par des soldats du Tchad et du Bangladesh.
La Mission de l'ONU « rappelle que les attaques visant les forces de maintien de la paix des Nations unies peuvent constituer des crimes de guerre en vertu du droit international et que leurs auteurs doivent être appréhendés et poursuivis ». Elle réaffirme sa détermination « à appuyer les efforts pour rétablir une paix et une sécurité durables au Mali ».
Par ailleurs, quatre hommes à moto ont attaqué jeudi un poste de police dans la région de Mopti, dans le centre du Mali, sans faire de victimes, selon une source policière malienne.
RFI

PiccMi.Com

Vendredi 6 Avril 2018 - 12:50



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 12 Décembre 2018 - 12:05 Aqmi dément la mort du chef Djihadiste Amadou Koufa


Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.