contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Mamadou Lamine Diallo : "Erdogan est en position de force au Sénégal"



L’affaire Yavuz Selim, les ressources naturelles sont principaux sujets du député et leader du Mouvement Tekki, Mamadou Lamine dans sa "Question hebdomadaire".



Le leader du Mouvement Tekki a d’abord évoqué l’affaire Yavuz Selim. C’est pour souligner que "le ministre Serigne Mbaye Thiam, intelligent, travailleur et méthodique a manifestement flanché sur le dossier Yavuz Selim". "A l’évidence, soutient-il, il a défendu un point de vue auquel il ne croit. En contractant un financement hasardeux et obscur de dizaines de milliards auprès de la Turquie pour construire la Centre Abdou Diouf de Diamniadio qui peine à justifier sa pertinence économique, Macky Sall s’est mis dans une situation de dépendance vis-à-vis de ce pays. Cette même Turquie est venue à la rescousse du régime pour terminer la construction de AIBD".

Et Mamadou Lamine Diallo de poursuivre : "Erdogan est en position de force au Sénégal. Il peut exiger la fermeture d’une école privée et Macky Sall de s’exécuter. C’est vraiment comique. C’est comme si le Maroc demandait de fermer la Grande Mosquée de Dakar pour avoir participé à son financement dans les années 60 parce que l’imam Ratib ne lui plaît pas. Illustration de plus, Macky Sall a besoin de la couverture de la Turquie pour prendre le contrôle de l’assistance au sol et mener une gestion identique à celle de M. Sylla de AHS à l’Aéroport LSS. Voilà ce qui explique le malaise de Serigne Mbaye Thiam. Il perdu de sa crédibilité. Je vois mal comment il pourra gérer la prochaine année scolaire.

Selon le député Mamadou Lamine Diallo, "dans la galaxie de Macky Sall, Aly Ngouille Ndiaye fait bonne figure, ingénieur d’une grande école respectable, il est bien différent de tous ces imposteurs docteur ou expert en tout genre qui se font nommer à des postes de responsabilité. Il sait ce qu’il fait d’autant plus qu’il se réclame héritier d’Alboury Ndiaye qui, pour beaucoup, doit être considéré comme héros national".

"Mais, se démarque-t-il, on ne peut pas lui faire confiance pur trois raisons : 1. Il n’a pas hésité en toute connaissance de cause, de faire faux rapport de présentation d’un décret sur les capacités techniques de Petro-Tim et de Petro Asia faisant perdre au peuple sénégalais au moins 150 milliards de gaz naturel. 2. Il fait inscrire dans le code minier que les ressources minières appartiennent à l’Etat en contradiction flagrante de la constitution de mars 2016 qui soutient que les ressources naturelles et donc les ressources minières appartiennent au peuple ; 3. Il a fermé les yeux sur la ponction par Necotrans sur les sociétés minières (les cimentiers et les phosphatiers surtout), près de 5 milliards par an pour un soi-disant ticket d’entrée de deux milliards environ, non comptés les centaines de millions payés aux compagnies étrangères à cause des surestaries".

Ndiaye

PiccMi.Com

Mercredi 18 Octobre 2017 - 18:00



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.