contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



Mamadou Sy Tounkara à Abdou Latif Coulibaly : "Je ne lirai pas votre livre courtisan"





Mamadou Sy Tounkara à Abdou Latif Coulibaly : "Je ne lirai pas votre livre courtisan"
Cher Monsieur,
J’ai su par la presse que vous allez faire paraître un nouveau livre intitulé « Le Sénégal sous Macky Sall, de la vision à l’ambition, les réalisations à mi-mandat ». Autant je dévorais vos précédents ouvrages autant je ne le lirai pas celui-ci. Le titre est annonciateur d’une propagande courtisane pour mieux entrer dans les grâces du chef et nous mettre de la poudre aux yeux afin de masquer les non-réalisations, les promesses non tenues et tous les autres manquements. Qui est fou ?

De brillant journaliste d’investigation, vous avez choisi dorénavant d’être un piètre politicien. Piètre car incapable de gagner dans votre propre Sokone natale, puis repêché dans le gouvernement ; piètre parce qu’ayant accepté le poste de Secrétaire général du gouvernement, poste technique pour lequel vous n’avez ni la formation ni l’expérience d’administrateur civil, juste pour les avantages et les privilèges payés par nos pauvres impôts. Ayant été ministre en charge de la Bonne gouvernance, aucune réalisation ni réforme ne peut vous être crédité.

Vous êtes une grande déception pour beaucoup qui vous appréciaient énormément comme investigateur digne de ce nom et qui ne peuvent que vous fustiger dans votre nouveau rôle d’apparatchik. Vous défendez maintenant des intérêts de pouvoir. Vous êtes devenu un simple courtisan. Courtisan d’un président que vous avez jadis combattu. Vous êtes du mauvais côté de l’Histoire.

Je ne lirai pas votre ouvrage courtisan et je ne le recommanderai à personne.

Veuillez agréer, Cher Monsieur, l’expression de mes sentiments patriotiques.

Mamadou Sy Tounkara, Présentateur de « Senegaal ca kanam »


Mardi 25 Août 2015 - 12:43



Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.