contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Maurice Soudieck Dione : "Ce qui explique l’engouement derrière Ousmane Sonko"



Depuis quelques temps, Ousmane Sonko, leader du Pastef les Patriotes est au centre de tous les débats et de toutes les polémiques. Au point qu’on parle de phénomène Sonko. De l’avis de l’enseignant chercheur à l’Université Gaston Berger de Saint Louis, Maurice Soudieck Dionne, Ousmane Sonko est devenu "une véritable révélation".



« Ousmane Sonko est une véritable révélation. Il est jeune et il a capitalisé les dividendes politiques. La violation de cette formalisation liée à sa radiation de la fonction publique a été un atout pour lui car c’est cette victimisation qui a attiré les Sénégalais vers lui. Les Sénégalais n’aiment pas de l’injustice. Ainsi, il a pu capitaliser ce capital de sympathie en un temps record. De plus, il a apporté une nouvelle démarche politique et communicationnelle qui attirent les masses", analyse-il sur les ondes de Sud Fm.
Aussi, poursuit-il, Sonko est une nouvelle figure politique qui a une certaine crédibilité. Il ne s’est pas enrichi des ressources publiques quand il était dans la fonction publique. Il est donc un espoir pour la jeunesse. Et il se positionne sur le terrain des idées et non sur celui des invectives et des insultes comme c’est le cas depuis un certain temps où les acteurs politiques nous habituent à cette forme de débats politiques. C’est une démarche politique nouvelle qu’il a apportée notamment avec la publication de son livre programme "Solutions". C’est qui explique tout ce engouement derrière Ousmane Sonko.
"C’est un avantage car c’est une manière de contourner les appareils médiatiques traditionnels", soutient-il avant de s’empresse d’avertir : "Mais il faut dire que les réseaux sociaux ont des inconvénients notamment en raison du non filtrage des messages et il invite dans la foulée Ousmane Sonko de se garder de certaines formes de communication qui peuvent lui desservir. ".
D’après l’enseignant chercheur en sciences politiques, le défi pour le Sénégal, est de remettre le débat d’idées au centre de la course pour la présidentielle de 2019. Il faut des régulations en canalisant les expressions conformément aux valeurs qu’incarne la République.


PiccMi.Com

Dimanche 21 Octobre 2018 - 13:46



Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.