contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Mbaye Jacques Diop annonce une plainte contre Ngouda Fall Kane





Mbaye Jacques Diop annonce une plainte contre Ngouda Fall Kane
Dakar, 5 juin (APS)- L’ancien président du Conseil de la Républiques pour les affaires économiques et sociales (CRAES,) Me Mbaye Jacques Diop, a annoncé mardi une plainte contre l’ancien président de la Cellule nationale de traitement des informations financières (CENTIF), Ngouda Fall Kane, clamant une nouvelle fois son innocence.

Entendu pour la deuxième fois mardi par la Division des investigations criminelles (DIC), l’ancien maire de Rufisque est soupçonné de détournement et de blanchiment d’argent dans un rapport de la CENTIF.

Après son deuxième face à face avec les enquêteurs de la DIC, il a à nouveau clamé son innocence, en soutenant que ‘’tout est faux’’ dans ce rapport.

‘’On a sali mon nom, jeté dans la poubelle, sali les noms de mes enfants, de mes épouses et de mes amis. On a considéré que j’avais volé, détourné et blanchi de l’argent. Tout cela est faux ! Je dis, en cartésien, celui qui a fait ce rapport sera poursuivi. Je porte plainte contre Ngouda Kane […]’’, a déclaré Me Mbaye Jacques Diop.

‘’J’interpelle le Président Macky Sall. Qu’il lave mon honneur. Je proteste vigoureusement et je demande réparation’’, a-t-il ajouté.

Revenant sur les faits qui lui sont reprochés, Mbaye Jacques Diop, déclare : ‘’La vérité, ce n’est pas un ou deux milliards mais en un mot 309 millions que j’aurais versés au Crédit lyonnais sénégalais par tranches pendant des mois. La CENTIF a estimé que ces versements qui ont été faits en numéraire, en liquide, étaient suspects. Et il y avait là des soupçons de blanchiment d’argent’’.

L’ancien président du CRAES rappelle notamment avoir ‘’travaillé pendant 55 ou 60 ans’’ et s’être engagé dans la politique ‘’à l’âge de 17 ans’’. Mbaye Jacques Diop, qui a passé environ 3 heures de temps avec les enquêteurs de la DIC, s’est de nouveau dit ‘’soulagé’’.

‘’Je sors de la police apaisé, soulagé mais aussi un tout petit peu meurtri […]’’, a-t-il soutenu en présence de militants et de Badara Mamaya Sène, le maire de Rufisque.

Aps

Mercredi 6 Juin 2012 - 07:54



Dans la même rubrique :
< >

Samedi 14 Octobre 2017 - 11:19 Côte d'Ivoire : crash d'un avion cargo


Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.