contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



Mbour: Deux amants revendiquent la paternité du bébé le jour du baptême





Photo d'illustration
Photo d'illustration
C’est une histoire insolite que le quotidien l’Observateur raconte dans sa livraison du jour. Un fait qui s’est déroulé à Mbour, dans le quartier Darou Salam, lundi dernier. Deux amants se sont mis à revendiquer la paternité d’un bébé le jour du baptême.

Selon le quotidien l’Observateur, un dénommé A.D, agent du Trésor, est venu revendiquer le jour du baptême, la paternité d’un bébé jusque après que le père dit « légitime » ait donné un nom à son enfant en présence d’amis, parents et proches qui s’étaient donné rendez-vous au domicile de la fille qui, selon le journal, est âgée de 20 ans.

Monsieur A.D n’a pas seulement revendiqué la paternité du bébé, il a décidé à son tour aussi de donner un nom au bébé, devant une assistance médusée. A.D a déclaré devant l’assistance que le bébé est le sien et que personne ne peut le lui prendre. Il a d’ailleurs dit que : « La mère de l’enfant est son amante et qu’à plusieurs reprises, ils ont eu des rapports sexuels et que donc logiquement, l’enfant est le sien ». Les propos de A.D ont été contestés par le père légitime qui, d’un air menaçant, a rétorqué que personne ne pourra prouver qu’il n’est pas le père.

Restée aphone, la maman de l’enfant est finalement sortie de son silence pour appuyer les arguments de l’Intrus, A.D, avec qui elle a eu son premier enfant.

Finalement, c’est au commissariat que les choses se sont réglées et la parole de la maman a été prise en compte pour désigner l’intrus comme le père de l’enfant. Aussi, le sieur qui avait baptisé en premier le bébé avait assuré toutes les charges liées à la grossesse et à l’accouchement malgré que la maman lui a dit qu’il n’était pas le sien. Pour le baptême, il avait donné 100.000 F et acheté un mouton et honoré les frais liés à la fête.

Après que la paternité lui a été déniée, il est reparti, avec ses amis, parents et proches, avec toutes les denrées et autres collations qu’il avait mis à la disposition de la famille de la fille pour le baptême.

Le sieur A.D a été reconnu comme le père de l’enfant et il se dit prêt à épouser la fille.

PiccMi.Com

Mercredi 29 Novembre 2017 - 11:06



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.