contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Me Amadou Sall rejette les accusations de diffusion de "fausses images"





Me Amadou Sall rejette les accusations de diffusion de "fausses images"
 Un membre du directoire de campagne du candidat Abdoulaye Wade a démenti lundi les allégations de manipulation d’images diffusées à la télévision publique, RTS1, par la coalition au pouvoir, estimant que leurs auteurs sont pris de panique à cause de la mobilisation de la majorité.
 
‘’Nous tenons à démentir ces allégations qui montrent leur désarroi et leur inquiétude face à la vague déferlante du +Sopi+ toujours vivant dans le cœur de la majorité des Sénégalais’’, a dit Elhadji Amadou Sall, porte-parole de la campagne électorale du candidat des Forces alliées (FAL 2012), dans un communiqué transmis à l’APS.
 
Me Sall a regretté que des candidats à la présidentielle du 26 février prochain distillent des informations selon lesquelles, ‘’les images montrées durant le temps d’antenne du candidat Wade sont des montages, notamment d’images de l’élection présidentielle de 2007’’.
 
‘’Toutes les fiches de montage sont signées du porte-parole et représentant du candidat et toutes les images, y compris celles non montées, sont disponibles au visionnage de qui le souhaite pour s’en assurer’’, a-t-il assuré.
 
Selon porte-parole, ‘’l’opinion sénégalaise qui suit le déroulement de la campagne électorale aussi bien dans les médias locaux qu’internationaux ne saurait être manipulée par de telles déclarations qui renseignent sur l’état d’esprit de leurs auteurs’’.
 
Dimanche à Kanel (nord-est), le candidat Macky Sall demandait au Conseil national de régulation de l’audiovisuel (CNRA) de ‘’veiller sur les images’’ que diffuse la RTS, accusant la coalition des FAL 2012 de diffuser de "fausses images".
 
SAB

source : A.P.S


Lundi 13 Février 2012 - 21:07



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 17 Juillet 2014 - 12:54 LINGUERE : Aly Ngouille Ndiaye élu Maire


Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.